UNE MENACE PLANE SUR LES EXPORTATIONS MAROCAINES DE TOMATES
3 décembre 2021 / 12:22
En raison des restrictions des visas octroyés aux transporteurs, les producteurs de tomates doivent faire face à des barrières indirectes à l’entrée du marché européen et le tout en pleine saison d’export au Maroc. Un constat qui constitue une menace récurrente pour la campagne d’exportation et qui risque d’avoir des répercussions sur le marché du TIR marocain. Les exportateurs marocains sont confrontés à la limitation des visas imposée par la France, ce qui peut impacter gravement sur leurs chiffres d’affaires. Une crainte s’installant dans le camp des producteurs de tomates surtout avec les refus massifs essuyés par les transporteurs de marchandises en destination de l’Europe. Alors que les mesures de restrictions sont effectives depuis deux mois, le taux de refus des nouvelles demandes de visas dépasserait les 50%. Une situation qui pourrait empirer lorsque les camionneurs qui détiennent encore des visas valides  ne pourront plus les renouveler. Une information donnée par Amer Zghiou, secrétaire général de l’Association marocaine du transport routier international (AMTRI). A en croire ses propos la menace est plus grande  puisque l’Espagne aussi a adopté la même démarche que la France qui vient de réduire de 50% le nombre de visas octroyés au marocains. Une situation qui […]

Cet article est réservé aux abonnés

:

Déjà abonné ? Identifiez-vous >

Pas encore abonné ? Créez un compte >

0 commentaires

Newsletter

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!