Classement 2024 des marchés émergents africains affichant les meilleures performances logistiques
Par Ibrahima DIALLO
7 février 2024 / 15:29

Sur les quatorze marchés africains étudiés, deux ont progressé dans le classement qui se base sur vingt-deux indicateurs couvrant les opportunités logistiques domestiques et internationales, le climat des affaires et l’état de la préparation à la numérisation.  

L’Egypte, le Maroc et l’Afrique du Sud sont les marchés émergents qui affichent les meilleures performances logistiques en Afrique, selon un rapport publié le mardi 6 février 2024 par le groupe logistique koweïtien, Agility et le cabinet de recherche spécialisé Transport Intelligence.

Intitulé « Agility Emerging Markets Logistics Index 2024 », le rapport classe les 50 principaux marchés émergents du monde en matière de compétitivité logistique en se basant sur 22 indicateurs qui les rendent attrayants pour les prestataires logistiques, les transitaires, les transporteurs aériens et maritimes, les distributeurs et les investisseurs.

Ces indicateurs sont regroupés dans quatre catégories : les opportunités logistiques domestiques, les opportunités logistiques internationales, le climat des affaires et l’état de la préparation à la numérisation.

L’Egypte occupe le premier rang à l’échelle continentale et la 20è position sur l’ensemble des 50 marchés émergents couverts dans ce classement qui évalue les performances logistiques des pays sur une échelle allant de 0 à 10 points.

Le pays le plus peuplé du monde arabe, qui affiche un score de 5,04 points, a gagné un rang par rapport à l’édition 2023 du classement.

Le Maroc (22è sur un total de 50 marchés étudiés) occupe la deuxième position à l’échelle africaine devant l’Afrique du Sud (24è), le Kenya (25è), le Ghana (31è), le Nigeria (36è), la Tunisie (37è), la Tanzanie (41è), l’Algérie (42è), l’Ouganda (43è), l’Ethiopie (45è), le Mozambique (46è), l’Angola (47è) et la Libye (50è).

Sur les 14 pays africains considérés comme étant des marchés émergents, deux ont progressé par rapport à l’édition 2023 : l’Egypte (+1) et l’Angola (+1).

Six pays ont stagné cette année (Afrique du Sud, Kenya, Ouganda, Ethiopie, Mozambique, Libye) et six ont régressé (Maroc, Ghana, Nigeria, Tunisie, Tanzanie, Algérie).

A l’échelle de l’ensemble des marchés émergents couverts par l’étude, la Chine conserve le premier rang avec un score de 8,61 points. L’Inde arrive en deuxième position devant les Emirats arabes unis, la Malaisie et l’Indonésie.

Agence Ecofin

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.
fr_FRFR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!