Transport : un investissement de 175 millions de dollars de la Guinée  pour la construction de 107 km de route
Par Ibrahima DIALLO
23 avril 2022 / 12:08

Le gouvernement guinéen qui ambitionne de désenclaver davantage le pays va procéder à la mise en place d’un programme d’amélioration du couvert routier. À noter selon les autorités que le transport routier constitue 90% du trafic du pays. 

Le gouvernement de la Guinée va investir environ 175 millions de dollars pour la construction de 107 km de route. C’est le ministère guinéen des Travaux publics, qui a rendu l’information publique en début de semaine, via une annonce sur son compte twitter.

Il faut préciser que cette route va relier les villes de Labé et de Mali. Un prêt de la Banque islamique de développement d’un montant d’environ 173,6 millions de dollars  de financement et 1,3 million proviennent directement des caisses de l’État guinéen.

L’infrastructure contribuera à bonifier « l’accès physique de la population rurale, en particulier des femmes, des jeunes et des groupes vulnérables aux marchés, services de santé, d’éducation et de protection sociale ».

Selon les autorités, le projet se tiendra en deux phases. Tandis que la première étape comprend le bitumage de 69 km partant de Labé à Yembéring, en passant par Sarékaly,  la seconde étape concerne le revêtement du tronçon Yembéring-Mali, long de 38 km.

Par ailleurs, cette initiative s’inscrit dans le cadre de la mise en place d’un corridor partant de Conakry, la capitale guinéenne, à Dakar, la capitale du Sénégal. Sur la partie guinéenne de ce corridor, 374 km de route sont pleinement praticables sur 552 km.

Le pays nourrit l’ambition de construire 178 km de route entre Labé et la frontière avec le Sénégal pour la réalisation du projet. Une fois terminé, ce corridor, d’après Conakry, permettra le la consolidation de « l’intégration nationale en réduisant l’isolement interne de la Guinée et en renforçant les opportunités économiques et commerciales ».

Il faut souligner que l’opérationnalisation de cette initiative améliorera « la circulation des facteurs de production et des personnes, réduira les coûts et le temps de transport dans les régions clés, et permettra de renforcer la compétitivité et l’attractivité du pays ».

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!