Semi-conducteurs : Quand les constructeurs collaborent pour assurer leurs arrières
Par Ibrahima DIALLO
23 décembre 2021 / 16:17

Les constructeurs sont dans l’embarras à cause de la crise des semi-conducteurs. Toutefois, plusieurs géants de l’industrie ont tenu à assurer leurs arrières contre ces difficultés d’approvisionnement qui impactent négativement sur le secteur de l’automobile au niveau mondial.

Stellantis mise sur quatre familles de puces électroniques

Pour répondre  à la forte demande, les partenariats se multiplient entre les constructeurs et les fabricants de ces précieux. Dans ce sens Stellantis, s’est associé au fournisseur de composants électroniques Foxconn pour la conception et la vente de nouveaux semi-conducteurs flexibles.

L’annonce a été faite par les deux partenaires et a été actée par la signature d’un mémorandum d’entente non contraignant. L’objectif principal étant de réaliser des semi-conducteurs spécialement conçus pour soutenir Stellantis et ses clients tiers.

A cette occasion, Carlos Tavares, CEO de Stellantis, annonce que « l’adoption et l’intégration de ces produits se feront d’ici 2024. «transformation Software sera accompagnée par d’excellents partenaires de tous secteurs et expertises».

Il ajoute « qu’avec Foxconn, l’objectif est de mettre en place «quatre familles de puces qui couvriront plus de 80% de nos besoins en semi-conducteurs, en modernisant nos composants, en contribuant ainsi à diminuer la complexité et simplifier la supply chain.

Cela renforcera également notre capacité à innover plus rapidement et à proposer des produits et des services à un rythme soutenu».

 Ford mise sur  des voitures encore plus connectées et automatisées

Les deux autres géants qui ont décidé de collaborer sont Global Foundries et Ford Motor Company à travers la signature d’un accord afin de stimuler l’approvisionnement en puces pour Ford et l’industrie automobile américaine.

Cette association a pour objectif  de créer un approvisionnement supplémentaire en semi-conducteurs pour la gamme actuelle de véhicules de Ford et pour la recherche et le développement conjoints. Il s’agit de répondre à la demande croissante de puces riches en fonctionnalités pour soutenir l’industrie automobile.

Selon le constructeur américain, cette stratégie  concerne des solutions de semi-conducteurs pour l’ADAS, les systèmes de gestion de la batterie et les réseaux embarqués dans les véhicules pour un «avenir automatisé, connecté et électrifié».

Pour soutenir l’industrie automobile Les deux partenaires vont aussi explorer les possibilités de fabrication de semi-conducteurs.

 «Il est essentiel que nous créions de nouveaux modes de collaboration avec les fournisseurs pour donner à Ford une plus grande indépendance dans la fourniture des technologies et des fonctionnalités que nos utilisateurs apprécieront le plus à l’avenir.

Cet accord n’est qu’un début, et un élément clé de notre plan d’intégration verticale des technologies et des capacités clés qui distingueront Ford dans le futur»  a déclaré  Jim Farley, président et PDG de Ford.

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!