MSC ET BOLLORE TRANSPORT & LOGISTICS, LES DEUX ENTREPRISES LES PLUS ATTENDUS LORS DU 10EME AFRICA CEO FORUM
Par Ibrahima DIALLO
18 juin 2022 / 11:10

La dixième édition de l’AFRICA CEO FORUM a fait son grand retour en présentiel à Abidjan en début de semaine. Cette édition était très attendue par les gouvernements Africains mais surtout par les entreprises privées du continent après deux années difficiles pour cause de Covid-19.

Relever les principaux défis auxquels est confronté l’économie africaine et saisir les opportunités de sa croissance, tels sont les axes autour desquels les 1800 participants de la dixième édition ont discuté tout en analysant l’impact des tendances mondiales sur la quête de la souveraineté économique des pays Africains.

A l’heure où les pays africains sont entrain de reprendre la bonne direction pour la croissance de leurs économies après la pandémie de la covid-19, une période de plus en plus compliquée avec la guerre en Ukraine qui cause une flambée des prix de l’énergie et une insécurité alimentaire qui se profile à l’horizon, les questions sur les chaînes d’approvisionnement africaines deviennent très sensibles, d’autant plus que le N°1 de la logistique sur le continent Bolloré Africa Logistics est dans une période de vente de ses activités à MSC le N°1 du transport maritime de conteneurs dans le monde.

Naturellement lors de cette édition de l’AFRICA CEO FORUM, tout le monde avait à cœur de comprendre les intentions de MSC de racheter Bolloré Africa Logistics ainsi que les conséquences qui en découleront pour le commerce en Afrique.

Bolloré Transport & Logistics, a été bel et bien présent à travers ses dirigeants qui ont rappelé leur engagement à offrir les meilleurs services de transport et logistique mais aussi partager leur vision ainsi que tous leurs projets d’investissement et échanger avec les dirigeants politiques pour mieux accompagner les politiques de transports et d’industrialisation en tant qu’opérateur privé incontournable dans les chaînes d’approvisionnement africaines.

Le PDG de MSC, Soren Toft était également à ce rendez-vous incontournable de l’économie africaine ces 13 & 14 Juin. Il est revenu au cours d’un entretien d’ouverture avec Eleni Giokos de CNN sur les raisons qui ont poussé MSC à racheter Bolloré Africa Logistics pour la somme de 5,7 milliards d’euros soit 6,4 milliards de dollars.

“Je suis un grand partisan de l’Afrique, car je pense que les données démographiques parlent d’elles-mêmes : nous nous attendons tous à ce que les 1,3 milliard d’habitants de l’Afrique passent à plus de 2 milliards d’ici 30 ans environ”, a déclaré le PDG de MSC, ce qui sous-entend que les opportunités en terme de part de marché vont se multiplier et MSC compte tirer sa part du gâteau.

Il renchérit en disant : «Nos services de transport de conteneurs pourront se rendre aux terminaux de Bolloré et nous pourrons développer encore plus ces terminaux à mesure que nous élargissons notre réseau de transport».

L’entreprise qui a établi son premier service de ligne en Afrique en 1971 veut donc être un acteur essentiel dans les chaînes d’approvisionnement africaines en investissant beaucoup plus dans les infrastructures de transport et logistique en étant donc plus proche de ces clients.

Sur la question concernant les emplois des dizaines de milliers de collaborateurs de Bolloré Africa Logistics, Soren Toft a déclaré : «Nous allons accueillir plus de 20 000 personnes dans la famille MSC. Mon travail consiste à faire en sorte qu’ils se sentent à l’aise afin qu’ils puissent eux aussi poursuivre leur croissance», une déclaration qui vient taire toute polémique sur cette affaire.

Très optimiste en ce qui concerne le développement de l’Afrique, le PDG de MSC estime que les ports africains pourraient devenir des très grands ports sur le plan mondial en terme de compétitivité et il est prêt à accompagner ce développement d’où l’acquisition de Bolloré Africa Logistics qui leur permettra de fluidifier le commerce intra-régional dans le cadre de la zone de libre-échange Continentale africaine (ZLECAF).

Pour conclure, il rappelle le rôle de leurs activités en disant en ses termes : «Notre industrie relie les consommateurs aux producteurs. Elle rend le commerce possible et elle tire les gens vers la prospérité» et ne cachant pas ses ambitions pour la croissance du groupe, Soren Toft déclare : «Nous avons beaucoup d’appétit pour la croissance et l’Afrique est un continent en pleine croissance».

       Kévin AKPALI

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!