Fred Supply publie son baromètre annuel 2021 des recrutements
Par Thierno DIALLO
7 février 2022 / 10:17

Fed Supply, le cabinet de recrutement spécialisé dans les métiers de la Logistique, des Achats, de l’Import export, de la Relation clients et de l’Administration des ventes (ADV) publie son baromètre annuel 2021 des recrutements. Comment les entreprises ont-elles recruté en 2021, pour quels motifs et avec quels contrats ? Chiffres, analyses et enseignements à travers ce baromètre annuel élaboré sur la base de toutes les missions confiées au cabinet en 2021 dans toute la France.

Baromètre des motifs d’embauche : les grandes tendances en 2021

En 2021 et, malgré la crise sanitaire, les contrats en CDI et CDD ont très légèrement progressé d’un point chacun. C’est donc une reprise pour le CDI qui avait baissé en 2020 et qui revient à son niveau de 2019. À l’inverse, l’intérim perd 3 points cette année, alors qu’il était resté stable en 2020. Globalement le CDI reste le contrat privilégié pour embaucher un collaborateur : il représente 56 % des embauches contre 28 % pour l’intérim et 16 % pour le CDD.

En 2021, les entreprises ont davantage embauché pour remplacer des collaborateurs (+2 points), au détriment semble-t-il de la création de postes qui perd 2 points. Le remplacement constitue la moitié des recrutements en 2021 et reste le premier motif d’embauche dans la supply chain.

Créations de postes

Si on suit la courbe de tendance annuelle (linéaire), les créations de postes en CDI sont restées stables tout au long de l’année. Même si l’indice perd 5 points entre le T2 et T3 2021, en raison de l’activité réduite pendant les congés annuels, il a rapidement retrouvé son niveau lors du T4 2021 (+6 points).

« Au cours de l’année 2021, les créations de postes se sont poursuivies dans les métiers de la supply. Elles ont très certainement été portées par le boom du e-commerce en lien avec les restrictions de circulation de la population. Le ralentissement de l’été 2021 est notamment lié au 2ème confinement de mai-juin, qui a ravivé les incertitudes économiques » commente Romain DEVRIÈSE, directeur associé Fed Supply.

Accroissement d’activité (CDD et intérim)

Du côté des embauches ayant pour motif l’accroissement d’activité en intérim ou en CDD, la situation est en légère baisse sur l’ensemble de l’année 2021. On observe une perte de terrain plus rapide et conséquente des contrats en intérim. La baisse est plus forte sur le second semestre de l’année. Les entreprises ont en effet privilégié le remplacement des postes en CDI et ont été plus attentistes côté intérim.

Remplacement d’un collaborateur

Situation inverse pour les embauches ayant pour motif le remplacement d’un collaborateur, quel que soit le type de contrat. En effet, les courbes de tendance (linéaire) sont toutes à la hausse sur l’ensemble de l’année, notamment en CDI.

Les contrats en CDI sont toujours majoritaires pour ce motif et enregistrent une hausse de 5 % sur l’ensemble de l’année. Du côté de l’intérim, on observe une hausse de 4 points entre le T2 et T3 2021. En fin d’année, les courbes CDI et intérim ont tendance à se rejoindre.

«Ces chiffres illustrent bien la reprise du marché de l’emploi au 2ème semestre 2021 » note Romain DEVRIÈSE. « Les collaborateurs ont repris confiance et ont donc plus massivement changé d’entreprise. Ceci a créé mécaniquement une hausse de la part des CDI de remplacement dans le total des embauches. » conclut-il.

Source : Faq logistique

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!