Bolloré Railways va renforcer ses investissements  dans le secteur ferroviaire africain
Par Ibrahima DIALLO
23 février 2022 / 13:54

La filiale ferroviaire de Bolloré qui est active depuis plusieurs décennies en Afrique nourrit des ambitions d’extension. Les rails sont perçus comme un élément essentiel des échanges transfrontaliers intercontinentaux par le Groupe qui veut réaliser des investissements pour étendre le réseau ferré africain.

À travers sa branche ferroviaire, le groupe français Bolloré projette d’effectuer de nouveaux investissements pour contribuer au développement du transport par rail du fret en Afrique.

Lors de la conférence internationale organisée la semaine du 14 février, en prélude au sommet Union africaine-Union européenne, Eric Melet, PDG de Bolloré Railways, a réaffirmé l’engagement du groupe à élaborer sur d’autres territoires les modèles de transport ferroviaire mis en place au Cameroun (Camrail), entre la Côte-d’Ivoire et le Burkina (Sitarail), le Bénin et le Niger (Benirail).

Les segments du réseau ferré exploités par le groupe en Afrique de l’Ouest font partie intégrante de la boucle ferroviaire (Lomé-Cotonou-Niamey-Ouagadougou-Abidjan), qui interconnectera sur 3 034 km les Etats de l’UEMOA.

Selon Eric Melet « les rails constituent une solution de transport efficace, capable de stimuler les chaines de valeurs des économies africaines.

Leur rôle apparait encore plus déterminant dans un contexte où le libre-échange continental se concrétise à travers la Zlecaf ».

Tout au long de l’International Union of Railways (IUC) de septembre 2021, Bolloré avait déjà dévoilé un plan d’investissement de 1 milliard d’euros à l’horizon 2030. Un cahier de charge  qui porte sur la construction, la remise à niveau et l’extension du réseau ferré africain.

L’autre enjeu fondamental pour le groupe concerne la diminution de son empreinte carbone, dans le cadre de sa politique RSE (Responsabilité sociétale des entreprises).

Actuellement, Bolloré Railways procède à l’exploitation d’un réseau de 2 700 km de voies ferrées, transportant 1 million de passagers et 2,6 millions de tonnes de marchandises par an.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!