Comment les nouvelles technologies peuvent aider à bâtir des chaînes d’approvisionnement mondiales résilientes
Par Ibrahima DIALLO
11 août 2023 / 09:00

Les chaînes d’approvisionnement du monde entier sont confrontées à des défis importants. L’économie mondiale devient de plus en plus décentralisée dans le cadre d’une tendance qualifiée par les économistes de « slowbalisation » – un phénomène caractérisé par un ralentissement de l’intégration mondiale.

Traditionnellement, les industries telles que les produits pharmaceutiques, l’automobile et les composants électroniques ont eu des processus de fabrication complexes couvrant plusieurs sites à travers différentes frontières nationales.

Ces chaînes de valeur mondiales se caractérisent par un manque de coordination et sont principalement alimentées par des technologies manuelles obsolètes basées sur des feuilles de calcul, mais cela est sur le point de changer.

Des événements mondiaux perturbateurs tels que la pandémie de Covid-19 et le conflit russo-ukrainien ont stimulé le besoin d’innovation dans la chaîne d’approvisionnement. Ces événements ont révélé comment des facteurs géopolitiques volatils peuvent perturber l’interdépendance économique qui est devenue le statu quo.

Pour de nombreux fabricants, la perspective de localiser la production au pays ou dans des régions voisines (nearshoring) et d’obtenir des produits de base auprès d’alliés économiques (friend-shoring) a commencé à sembler plus attrayante.

Dans le même temps, les innovations technologiques ont également augmenté, ouvrant la voie à ce que les experts appellent l’industrie 4.0. Les fabricants intègrent de nouvelles technologies telles que l’Internet des objets (IoT), l’informatique en nuage et l’analyse, l’IA et l’apprentissage automatique dans leurs installations et processus de fabrication.

Construire une chaîne d’approvisionnement autonome et numérique

Des innovations technologiques massives pourraient révolutionner la distribution et la création de produits. Actuellement, de nombreuses chaînes d’approvisionnement utilisent un mélange de processus papier et informatiques. Cependant, les systèmes cyber-physiques, l’IoT, l’Internet industriel des objets, l’apprentissage automatique, l’informatique en nuage, l’informatique cognitive et l’IA peuvent conduire à la création d’une chaîne d’approvisionnement numérique agile (DSC).

On estime que d’ici 2035, 45% des chaînes d’approvisionnement seront principalement autonomes avec des technologies telles que les véhicules sans conducteur et les drones de livraison. Cependant, les technologies doivent être intégrées tout au long de la chaîne de valeur pour un DSC pleinement fonctionnel et efficace.

Par exemple, un changement de bon de commande peut être vu et traité immédiatement par l’ensemble de la chaîne de valeur – les organisations, leurs fournisseurs et les fournisseurs de leurs fournisseurs – ce qui leur permet d’adapter de manière coopérative les calendriers de production et de livraison. Des organisations telles que DP World sont au centre de l’évolution d’un tel réseau logistique.

Ayant appliqué certains des systèmes logiciels de chaîne d’approvisionnement les plus innovants alimentés par l’IA, la blockchain, le cloud, l’IoT et l’analyse prédictive, les solutions de l’entreprise peuvent avoir un impact favorable sur les processus de fabrication mondiaux.

Des solutions de fret innovantes pour la chaîne de valeur pharmaceutique

Un DSC fonctionnel peut également aider l’industrie pharmaceutique à relever des défis logistiques tels que la conformité réglementaire et les fluctuations de température pendant le stockage ou le transport.

L’intégration de l’IA dans le réseau opérationnel peut également aider à utiliser l’énorme quantité de données générées tout au long de la chaîne de valeur biopharmaceutique. Cela permettra d’obtenir des informations exploitables pour prévenir ces problèmes.

Les entreprises ayant une compréhension claire des inducteurs de coûts de leur chaîne d’approvisionnement dans chaque fonction peuvent améliorer leurs performances plus efficacement.

Les fabricants de produits pharmaceutiques doivent former des partenariats avec des chaînes d’approvisionnement et des prestataires logistiques innovants de bout en bout. DP World fournit des résultats intégrés centrés sur le patient grâce à l’automatisation, à la technologie et à des solutions logistiques intelligentes dans le secteur de la santé.

Avec un réseau de centres d’entreposage et de distribution conforme au PIB, l’entreprise est spécialisée dans la fourniture de fournitures sensibles au temps et à la température aux hôpitaux et aux cliniques. La société a été nommée meilleure technologie logistique et livraison de la chaîne du froid lors des Vaccine Industry Excellence Awards qui se sont tenus aux États-Unis à Washington, DC, en 2022. L’IoT transforme l’industrie mondiale de la chaîne du froid pharmaceutique, dont la valeur est estimée à 73 milliards de dollars par an.

Pour s’assurer que les médicaments critiques pour la température, tels que les vaccins, sont adaptés à l’usage, les chaînes du froid doivent être soigneusement surveillées et les produits suivis tout au long du parcours, du fabricant au patient.

Certaines entreprises intègrent déjà des capteurs de température IoT dans des cartons individuels, créant ainsi une piste d’audit efficace. Des applications sont également en cours de développement qui utiliseront l’apprentissage automatique pour générer des données prédictives sur les risques environnementaux dans le cycle de la chaîne du froid biopharmaceutique.

Les installations de la chaîne du froid de DP World – par exemple, celles du port de Caucedo, le port le plus récent et le plus moderne de la République dominicaine – couvrent l’espace d’entreposage et le transport de véhicules de marchandises. Ils garantissent que DP World peut couvrir l’ensemble du parcours, du laboratoire jusqu’au point d’injection. En République dominicaine, cela s’est traduit par la distribution de plus de huit millions de vaccins contre la Covid-19 dans tout le pays.

CARGOES Flow est le système de suivi et de traçabilité de l’entreprise, qui fournit des informations en temps réel sur l’emplacement de l’expédition, ainsi qu’une gestion et une surveillance continues de la température. Plusieurs ports et terminaux de DP World, dont l’un des plus grands au monde, Jebel Ali à Dubaï, peuvent être utilisés pour expédier, stocker et distribuer des fournitures médicales essentielles.

Un stockage intelligent pour booster l’offre automobile

L’industrie 4.0 sera essentielle pour relever les défis auxquels est confronté le secteur de la construction automobile alors qu’il se remet lentement de la pandémie. La gestion de l’approvisionnement en matières premières, les pénuries de main-d’œuvre, les retards portuaires, la crise énergétique, l’inflation et la possibilité d’une récession mondiale sont quelques-unes des préoccupations constantes de ce secteur.

Dans le même temps, l’intérêt croissant pour les véhicules électriques (VE) peut aider les constructeurs à passer de stratégies « juste-à-temps » à l’intégration de l’industrie 4.0 dans leurs chaînes de valeur. Les ventes de véhicules électriques devraient augmenter de 16,3% par an entre 2023 et 30, avec 26,7 millions d’unités vendues d’ici 2023, selon un rapport de GlobalData.

Cette popularité peut être attribuée en partie aux progrès technologiques qui améliorent la densité et l’autonomie des batteries, ainsi qu’au fait que les véhicules électriques ont un accès prioritaire aux composants en pénurie en raison de leurs marges élevées.

Dans le même temps, on peut également s’attendre à ce que la vente de voitures à combustibles fossiles d’occasion augmente dans les marchés émergents d’Amérique latine, du Moyen-Orient et d’Afrique, ainsi que dans la région Asie-Pacifique. Selon un rapport de l’IMARC [International Mining and Resources Conference], le marché mondial des automobiles d’occasion devrait augmenter à un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 9,1% entre 2023 et 2028.

Les ports et les terminaux du monde entier joueront un rôle fondamental dans la stimulation du secteur automobile grâce à des chaînes d’approvisionnement plus rationalisées et à des capacités de transport adaptatives.

Les ports dans lesquels DP World opère offrent aux fabricants des itinéraires fiables, rapides et rentables vers ces marchés vitaux. Le système de stockage automatisé à hauts rayonnages de l’entreprise, BoxBay, permet un accès direct à chaque conteneur, éliminant ainsi les remaniements inefficaces, réduisant les coûts et améliorant la sécurité.

Avec 11 étages, BoxBay peut stocker autant de conteneurs qu’un terminal maritime conventionnel tout en n’occupant qu’un tiers de la superficie terrestre.

Intégration de l’IA dans les systèmes de fabrication électronique

La pandémie mondiale a révélé des vulnérabilités dans la chaîne d’approvisionnement de la fabrication de composants électroniques, en particulier les semi-conducteurs. La concentration des principaux fabricants dans quelques régions clés rend également la chaîne d’approvisionnement vulnérable aux tensions géopolitiques et aux différends commerciaux.

Cela peut perturber le flux de matériaux et de composants. À l’heure actuelle, les guerres commerciales entre les États-Unis et la Chine dans le secteur des semi-conducteurs et la pénurie mondiale actuelle de semi-conducteurs limitent le secteur de la technologie. Il y a un plus grand besoin de chaînes de valeur intelligentes et de technologies innovantes.

Josep Bori, directeur de recherche de la division thématique de GlobalData, a déclaré : « Les secteurs des semi-conducteurs et de la fabrication automobile comptent généralement peu d’acteurs importants. « Cette structure soudée leur permet de bénéficier davantage des technologies d’IA par opposition à une industrie fragmentée comme la vente au détail qui a une chaîne d’approvisionnement massive. »

Selon un rapport de GlobalData (Thematic Intelligence: Artificial Intelligence, 2023), la demande de semi-conducteurs de l’industrie automobile continuera d’augmenter. D’ici 2030, les logiciels et le contenu représenteront 80% de la valeur d’un véhicule, l’IA réduisant la part des logiciels et permettant un ciblage précis et une personnalisation du contenu.

Alors que de plus en plus de chaînes de valeur intègrent des systèmes d’informatique et d’IA basés sur le cloud pour rationaliser le processus, des puces d’IA spécialisées sont essentielles pour utiliser ces technologies à grande échelle.

Par conséquent, les fabricants peuvent utiliser l’IA pour produire des prévisions d’approvisionnement, optimiser les stocks, planifier les livraisons et même prévenir les défauts de production en plus de générer ces puces.

Les revenus des puces spécialisées utilisées pour les systèmes d’IA atteindront environ 130 milliards de dollars en 2030, enregistrant un TCAC de 30% entre 2021 et 2030, selon un rapport GlobalData (Electric Vehicles (EV) Market Analysis and Forecast to 2030). Bori ajoute : « L’IA a déjà été largement utilisée en termes d’optimisation des livraisons, de la chaîne d’approvisionnement et de la fabrication elle-même. « Il y a tout le domaine de l’automatisation, combiné à la robotique, ainsi que la maintenance prédictive globale, qui peut être utilisée pour prévoir où les actifs vont tomber en panne.

« Cela peut être utile aux industries dotées d’infrastructures lourdes telles que les télécommunications, l’automobile, l’industrie et l’extraction de pétrole et de gaz. Ces technologies prédisent toute panne afin que vous puissiez la remplacer avant qu’elle ne se produise, évitant ainsi toute interruption de l’activité.

Les semi-conducteurs font partie intégrante de l’électronique moderne et de l’innovation future. Les chaînes d’approvisionnement complexes couvrent diverses entreprises impliquées dans la conception, la fabrication, les tests, l’emballage et la distribution.

La diversification des fournisseurs, la visibilité et la coordination de la chaîne d’approvisionnement et la mise en œuvre de solutions IoT pour suivre le fret sont essentielles au renforcement de la résilience de la chaîne d’approvisionnement.

DP World propose des outils tels que le stockage à hauts rayonnages et les grues portuaires télécommandées qui peuvent améliorer considérablement l’efficacité aux points de jonction critiques du commerce mondial. Le programme World Logistics Passport de l’entreprise peut offrir des opportunités de diversification du commerce et de l’approvisionnement en produits existants, ce qui est essentiel pour une chaîne de valeur à l’épreuve du temps.

TLME

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.