Nigeria : la réhabilitation des infrastructures portuaires pourrait être financée par des bailleurs de fonds
Par Ibrahima DIALLO
27 mai 2022 / 08:56

Selon les propos du directeur général l’Autorité portuaire nigériane (NPA), Mohammed Bello-Koko, la Banque mondiale, la Banque africaine d’import-export et la Société financière internationale ont manifesté leur intérêt à investir dans la réhabilitation des installations portuaires des plateformes d’Apapa et de Tin-Can Island.

Il a déclaré : « nous avons reçu des demandes de la part de la Société financière internationale (SFI), de la Banque mondiale, d’AFRI-EXIM et ainsi de suite.

Étonnamment, la Banque mondiale, qui a attiré des fonds il y a de nombreuses années pour construire une partie d’Apapa, est revenue pour dire que si vous avez besoin de financement, nous vous soutiendrons. Mais nous avons écrit au gouvernement pour qu’il nous autorise à utiliser un certain pourcentage de l’argent versé au Trésor pour reconstruire ces ports ».

Mohammed Bello-Koko avait révélé plutôt qu’une expertise des infrastructures a permis de constater la détérioration de plusieurs installations, notamment les murs de quai du port de Tin-Can Island frappés d’obsolescence. À en croire ses propos, ceux-ci nécessitent une remise à niveau urgente.

À côté de l’opérationnalisation prochaine du port de Lekki, la rénovation des anciens ports associée à la réalisation du projet digitalisation des services portuaires évoquée de plus en plus par l’autorité devraient permettre de diminuer la forte congestion qui prévaut sur les plateformes du pays dont une partie se reporte sur le réseau routier.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!