Les livraisons de pétrole russe à l’Inde entravées, alors que Moscou refuse d’être payé en roupies
Par Ibrahima DIALLO
13 décembre 2023 / 12:37

L’Inde, deuxième pays consommateur du pétrole en provenance de Russie, est quant à elle réticente à régler ses achats en yuans, la devise de son rival chinois.

La ruée de l’Inde vers le pétrole russe se complique. Alors que le pétrolier NS Century, sanctionné par Washington, attend depuis fin novembre, au large des côtes indiennes, le feu vert de New Delhi pour accoster, des problèmes de paiement gênent les livraisons. Selon les agences Reuters et Bloomberg, qui citent des sources anonymes, la Russie refuse d’être payée en roupies, alors que l’Inde est réticente à régler ses achats en yuans, la devise de son rival chinois.

Les sanctions occidentales imposées à la Russie en février 2022 ont bouleversé la carte des approvisionnements en hydrocarbures, faisant de la route pétrolière maritime vers l’Inde une planche de salut pour les majors russes.

Confrontées au retrait des acheteurs européens, Lukoïl, Rosneft, Gazprom Neft, Surgutneftegas écoulent dorénavant une large partie de leur brut à des raffineurs indiens : 60 % du pétrole russe transporté sur les mers va en Inde, ce qui fait du pays le deuxième consommateur au monde, après la Chine.

Ce commerce lucratif est toutefois confronté à un défi majeur, celui du paiement. Exclue du système bancaire international, la Russie a dû délaisser les transactions commerciales en dollars et en euros. Selon Reuters, moins de 10 % de la production russe, soit environ 9 millions de barils jour, est actuellement vendue dans ces devises fortes.

En avril, plusieurs banques russes, dont Sberbank et VTB, ont été autorisées par la Reserve Bank of India à ouvrir des comptes pour faciliter les règlements en roupies.

Depuis, les exportateurs russes accumulent les roupies sur des comptes en Inde, où un strict contrôle des changes est en vigueur, mais sans savoir comment les dépenser. Entre avril et septembre, les exportations russes dans le pays ont atteint l’équivalent de 30,4 milliards de dollars (28,1 milliards d’euros).

Julien Bouissou  Marie Jégo le monde

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.
fr_FRFR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!