Crise en Mer Rouge : Le Maroc en position de force grâce à Tanger Med ?
Par Ibrahima DIALLO
30 janvier 2024 / 10:26

Avec le port de Tanger Med, le Maroc devrait tirer profit de la crise sécuritaire en mer Rouge, qui a réduit de près de moitié le trafic du canal de Suez, portant de graves préjudices aux ports européens.

Depuis que les milices houthies (chiites) ont commencé à mener des attaques en mer Rouge, la plupart des navires commerciaux, pétroliers ou gaziers préfèrent faire le détour par le Cap de Bonne Espérance (Afrique du Sud). Face à cette crise sécuritaire qui a entrainé une hausse des tarifs de 21 % et des coûts de fret de 150 %, les compagnies maritimes recherchent des ports bon marché, efficaces et bien situés pour servir de base logistique sur cette nouvelle route, rapporte La Vanguardia.

C’est là qu’intervient le Maroc qui dispose d’une bonne infrastructure portuaire, notamment le port de Tanger Med ouvert sur la rive sud du détroit de Gibraltar. « Tanger Med est aujourd’hui le port qui monte en puissance », assurent des sources du secteur qui suivent de près la crise en mer Rouge, soulignant que le port marocain.

Au regard de sa position géographique stratégique (situé entre l’Atlantique et la Méditerranée, entre l’Afrique et l’Europe), sa grande capacité et ses tarifs compétitifs, s’est déjà positionné fin 2023 comme le premier port méditerranéen pour le trafic de conteneurs, loin devant les ports espagnols d’Algésiras, de Valence et Barcelone. Situé à vingt kilomètres de Sebta, Tanger Med est un port idéal pour le transbordement des marchandises.

Le Maroc prévoit par ailleurs la construction d’un autre grand port commercial à Nador, à 50 kilomètres de Melilla, afin de favoriser la création de deux grandes zones d’activité économique dans ces villes marocaines, proches des deux enclaves espagnoles. La crise en mer Rouge, dont la fin est inconnue, pourrait permettre au royaume d’atteindre cet objectif stratégique.

Pendant ce temps, l’Europe est très affectée par cette crise qui a déjà réduit le trafic par le canal de Suez de 45 %. Les ports les plus touchés sont les ports italiens de Gênes, Gioia Tauro, Malte, Trieste, le port de l’Empire austro-hongrois, et le port grec du Pirée, indiquent des sources du secteur.

bladi.net

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.
fr_FRFR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!