L’IATA et l’OACI renouvellent l’accord sur les marchandises dangereuses pour le fret aérien
Par Ibrahima DIALLO
22 janvier 2024 / 14:58

L’IATA et l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) ont élargi leur coopération en vue de l’établissement et de la mise en œuvre de normes mondiales pour la sécurité du transport aérien des marchandises dangereuses.

Dans le cadre de cet accord, l’IATA collabore avec l’industrie aéronautique à l’élaboration d’outils pratiques et de recommandations opérationnelles applicables sur la base d’instructions techniques convenues au niveau gouvernemental par l’intermédiaire de l’OACI.

Ces recommandations et outils sont publiés sous le nom de Dangerous Goods Regulations et constituent des normes mondiales applicables à l’ensemble de la chaîne de valeur – fabricants, expéditeurs, compagnies aériennes, transitaires et prestataires de services au sol, a déclaré l’IATA.

« Ces règlements comprennent des modifications pour les opérateurs, des documents justificatifs, des outils, des lignes directrices et des notes qui sont essentiels pour une approche pratique et cohérente de l’acceptation, de l’inspection, de la manutention et du transport en toute sécurité des marchandises dangereuses à bord des avions », a expliqué le groupe aérien.

Le directeur général de l’IATA, Willie Walsh, a déclaré : « Le transport en toute sécurité des marchandises dangereuses est devenu une pratique courante, grâce au strict respect des normes et directives mondiales. L’accord d’aujourd’hui garantit que les marchandises dangereuses continueront d’être traitées conformément aux normes les plus élevées applicables à l’échelle mondiale.

« À cet effet, l’IATA poursuivra son travail de plaidoyer auprès des principales parties prenantes afin de maintenir une approche alignée sur le plan mondial et axée sur la pratique en matière de transport réglementé des marchandises dangereuses. Cela conduira à des chaînes d’approvisionnement plus efficaces et plus robustes tout en maintenant la priorité numéro un de l’aviation, à savoir la sécurité.

L’accord a été conclu dans les bureaux de l’IATA à Genève lors d’une visite du secrétaire général de l’OACI, Juan Carlos Salazar. Expliquant le contexte de l’accord, l’IATA a déclaré qu’elle avait commencé à publier des directives pour le transport de marchandises dangereuses sur les avions en 1956 et qu’elle avait mis à jour et élaboré des normes depuis.

« Une approche plus formalisée sur ce sujet a été adoptée au niveau réglementaire par l’adoption de l’annexe 18 de l’OACI en janvier 1984 », a déclaré l’IATA.

« Celui-ci définit les grands principes du transport international des marchandises dangereuses. Les instructions techniques pour la sécurité du transport aérien des marchandises dangereuses complètent les dispositions de base de l’annexe 18 et contiennent toutes les instructions détaillées nécessaires à la sécurité du transport international des marchandises dangereuses par voie aérienne. En outre, ils fournissent des orientations aux États en matière d’inspection et de surveillance.

Damian Brett

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.
fr_FRFR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!