Maroc : l’Office national des chemins de fer achève l’étude de faisabilité de la ligne à grande vitesse Rabat-Fès
Par Ibrahima DIALLO
28 juillet 2022 / 08:57

La mise en œuvre du Plan national de développement de l’infrastructure ferroviaire se poursuit au Maroc. Une feuille de route qui permettra la liaison ferroviaire entre plusieurs provinces du nord et du Sud, d’ici 2040.

L’Office national des chemins de fer (ONCF) du Maroc a annoncé la finalisation de la phase d’étude de faisabilité pour la nouvelle ligne ferroviaire à grande vitesse qui reliera Rabat à la ville de Fès, située à 180 km de la capitale marocaine.

L’étude a concerné la première phase du projet, qui porte sur la construction d’une ligne de 150 km entre Rabat et Meknès.

Cette infrastructure dénommée ligne du Maghreb constitue un chaînon du projet de train à grande vitesse, qui permettra de déployer des TGV entre les principales villes du pays. Des extensions sont prévues pour la ligne du Maghreb qui devrait atteindre Oujda, ville du nord-est du Maroc, frontalière de l’Algérie.

L’exécution de ces différents programmes d’extension du réseau ferroviaire vise, selon les autorités marocaines à élargir la disponibilité des services ferroviaires à 43 villes à l’horizon 2040, contre 23 actuellement.

Cela, d’après les prévisions de l’ONCF, permettra de porter le marché annuel du trafic passagers à 132 millions de voyageurs d’ici 20 ans, contre 38,2 millions en 2019.

 

1 Commentaire

  1. Israel night club

    I needed to thank you for this excellent read!! I definitely enjoyed every little bit of it. I have got you bookmarked to look at new things you postÖ

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!