Dossier : organisation de la supply chain dans le domaine de l’industrie minière (aurifère)
2 January 2024 / 10:04

Environnementalistes, géologues, topographes, métallurgistes, ingénieurs, logisticiens sont parmi les acteurs clefs qui interviennent à un moment donné dans la chaîne de valeur de l’industrie aurifère. Pour comprendre la complexité de cette industrie qui nécessite beaucoup de curiosité et l’organisation de sa chaine d’approvisionnement (Supply Chain), il est important de comprendre les étapes fondamentales de l’extraction du minerai, son traitement et sa transformation en lingots d’or.

L’extraction du minerai peut se faire de manière souterraine ou à ciel ouvert. Le choix du type d’extraction est déterminé par l’étendue et la profondeur du minerai et d’autres considérations géologiques. L’exploitation à ciel ouvert est moins coûteuse que l’exploitation souterraine. Le processus d’extraction à ciel ouvert se fait de manière continue à l’aide d’excavateurs, des camions bennes ou (Dumpers).

Un dumper qui pèse plus de 70 Tonnes à vide peut transporter jusqu’à 90 Tonnes de minerai. Les dumpers assurent le transport du minerai depuis les zones d’extraction jusqu’à l’unité de concassage et de broyage pour traitement. Plusieurs méthodes de traitement du minerai d’or existent, les méthodes physiques comme la gravimétrie, la flottation, et les méthodes de traitement chimiques par lixiviation qui sont les plus répandues dans l’industrie aurifère.

La lixiviation en tas est la mise en tas du minerai après la préparation mécanique du minerai (concassage broyage et agglomération), son arrosage, puis la récupération des solutions riches en or. Cette méthode est facile à mettre en œuvre mais donne des taux de récupération de l’or de l’ordre de 80% en moyenne.

La lixiviation en cuve qui donne des taux de récupération de l’or de plus de 95% est la plus répandue mais demeure la plus coûteuse au regard des investissements en jeu. Après extraction et transport, le minerai est soumis au processus de concassage et de broyage puis acheminé dans une unité appelée cyclone pour séparation.

Le minerai le plus fin est transporté dans un dispositif appelé CIL (Carbon In Leach) pour l’attaque chimique, tandis que le minerai le plus gros est réacheminé dans l’unité de broyage à travers un circuit fermé. Le minerai est ensuite mélangé dans des tanks avec une solution de cyanure pour la dissolution de l’or puis dans du charbon actif pour l’absorption de l’or. Le charbon chargé de pépites d’or est transféré dans une unité d’élution pour sa séparation avec l’or.

Après élution, Le charbon est lavé à l’acide chlorhydrique pour l’élimination des impuretés, puis filtré. La solution d’or ainsi obtenue est transportée dans des bacs d’électrolyse constitués d’anodes et de cathodes. L’or récupéré sur les cathodes de laine de fer est fondu pour être transformé en lingot à des températures dépassant 1 000 °C. La coulée est effectuée en présence des autorités gouvernementales : ministère des mines, des finances, autorités douanières, mais aussi en présence des transitaires et du service de sécurité de la mine.

Les intrants qui interviennent dans le processus d’extraction de l’or par lixiviation sont essentiellement chimiques ; le cyanure, la chaux, la soude caustique, carbone, acide, etc… A ces intrants s’ajoutent les boulets pour le broyage du minerai, les pièces de rechanges, outillages mécaniques, électriques, et d’instrumentation nécessaires à l’exploitation et à la maintenance de l’outil de production, sans oublier le carburant pour faire fonctionner les machines et la centrale thermique. Ce processus assez complexe d’extraction et de traitement du minerai nécessite beaucoup de ressources mais aussi une Supply Chain bien structurée et performante pour relever les défis opérationnels.

Les achats d’intrants stratégiques sont dans la plupart du temps assurés par une centrale d’achats appartenant à la société minière (maison mère dans le cadre d’une structure de groupe). Cette centrale d’achats négocie avec les OEM ou Orignal Equipement Manufacturers, (fabricants d’origine), mais aussi avec les fournisseurs de matières premières sur une longue durée.

Cette stratégie de sourcing permet ainsi de faire bénéficier à toutes les mines appartenant à une même société mère des économies d’échelles substantielles. L’extraction et le transport du minerai sont des activités souvent externalisées auprès de spécialistes comme AMS, MOOLMAN etc…

Ces contractants investissent dans l’acquisition des moyens d’extraction et de transports : les dumpers qui peuvent coûter jusqu’à 1 million de USD l’unité, les pelles, les bulldozers mais aussi le personnel d’encadrement.

Leurs prestations sont facturées par mois à la mine sous forme de montants fixes et variables. Cette même règle s’applique aux sociétés fournissant du carburant (compagnies pétrolières) et aussi aux fournisseurs d’énergies thermiques. Ces achats et prestations stratégiques sont formalisés par des contrats de performance ou SLA (Service Level Agreements).

La planification des besoins en matières premières, et pièces de rechange est gérée au sein du département Supply Chain par un service appelé le MRP (Materials Requirement Planning). Ce service a en charge le déclenchement des besoins de la mine en intrants et pièces, de la gestion des stocks, du calcul des quantités minimales et maximales, de la détermination du stock de sécurité en fonction du niveau de service souhaité, de la détermination des quantités à commander, de la mise à jour des paramètres de l’algorithme de gestion des stocks. Le nombre d’articles appelé SKU ou (Stock Keeping Unit) dépasse en général plusieurs milliers. Le service Achats ou Purchasing a pour rôle de convertir les besoins exprimés par le MRP en bons de commandes.

Ces besoins préalablement catégorisés par groupe de fournisseurs, permettent aux acheteurs de préparer directement les bons de commandes pour les articles sous contrats (stratégiques) ou de procéder à des RFQ (Request for Quotation) ou demandes de cotation pour les articles hors contrat. Avec la loi sur le Local Content en place dans plusieurs pays, les achats ont souvent des objectifs précis en termes de pourcentage de dépenses globales allouées aux fournisseurs locaux.

Au sein de la Supply Chain de certaines mines existe une fonction expédition ou Expediting. Ce service a pour mission de relancer les différents fournisseurs, afin de donner une meilleure visibilité aux utilisateurs principaux comme la production et la maintenance sur les dates de réception de leurs commandes.

Ce service assure l’interface avec les prestataires logistiques et transitaires pour le dédouanement et le transport du matériel normalisé et mais aussi des équipements hors gabarit comme les Broyeurs et Dumpers. Il convient de préciser que dans d’autres structures Supply Chain, le service Expediting est parfois dévolu aux acheteurs.

Le service Réception ou (Receving) procède aux contrôles qualitatifs et quantitatifs des commandes reçues, leur traitement dans l’ERP, l’édition des rapports de réception (Good Received Notes) et la prise en charge d’éventuelles réclamations. Cette section travaille en étroite collaboration avec la direction financière de la mine dans le respect du 3 Ways Matching (conformité entre le bon de commande, le bon de livraison et la facture fournisseur) avant paiement aux fournisseurs.

La section Magasins ou Stores intervient à plus d’un titre dans la mise en rayon des articles, la gestion de leurs emplacements (ou localisation), la mise en ordre des entrepôts, la coordination des programmes d’inventaires : cycliques, mensuels et annuels avec les différents départements, la gestion des entrées et sorties des articles, la réconciliation des stocks.

Tous ces services au sein du département Supply Chain travaillent de manière coordonnée dans le but de relever les défis : disponibilité des produits, optimisation du capital circulant, réduction des coûts d’achats, et d’assurer une communication proactive avec les acteurs clefs de la mine.

SEYDOU NOUROU BA : Spécialiste en Logistique Minière

(Dossier magazine n°9)

0 Comments

Newsletter

There are no upcoming events at this time.
en_USEN

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!