A l’orée de la CAN, la Côte d’Ivoire lance l’exploitation de plusieurs ouvrages d’art et infrastructures routières
Par Ibrahima DIALLO
11 janvier 2024 / 12:08

Après le 5e pont en aout 2023, la Côte d’Ivoire met à disposition plusieurs infrastructures de mobilité nécessaires aux implications logistiques de la CAN. Ces infrastructures serviront aussi à décongestionner le réseau routier du grand Abidjan.

La Côte d’Ivoire a annoncé ce jour l’ouverture à la circulation de la voie express de contournement Y4, du 4ème pont d’Abidjan, des voies de sortie Est-Ouest, du tunnel d’Abobo, et de l’échangeur de Macaci.

Ces chantiers ouverts depuis quelques années font partie du Projet de transport urbain d’Abidjan (PTUA), un plan d’investissement massif en infrastructures routières cofinancé par la BAD (Banque africaine de développement), l’Agence japonaise de Coopération internationale (JICA) et l’Etat ivoirien.

Ils constituent également des infrastructures clés pour faciliter la mobilité durant la CAN, la grand-messe continentale du foot qu’accueille la Côte d’Ivoire dans quelques jours.

Il faut indiquer que le 4ème pont intègre des voies réservées au BRT, un autre projet de mobilité majeur initié pour élargir le service public de transport en commun afin de retirer de la circulation plusieurs véhicules personnels. Il sera complété par le métro d’Abidjan financé par la France et dont les travaux physiques sont sur le point de démarrer.

Agence Ecofin

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.
fr_FRFR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!