Transport aérien : le fret aérien reprend de l’altitude
Par Ibrahima DIALLO
15 December 2023 / 09:17

Septembre 2023 a confirmé une tendance observée le mois précédent, celle d’un retour à la croissance du fret aérien. Cela n’était plus arrivé depuis février 2022.

Une embellie semble se dégager pour le fret aérien. Septembre 2023 est en effet le second mois de croissance consécutif de la demande mondiale. Celle-ci a progressé de 1,9 % par rapport à septembre 2022. Cela marque également une progression puisque la hausse n’était que de 1,5 % en août 2023. Rappelons ici que le fret aérien avait connu une baisse de son trafic depuis février 2022, cette même année s’étant soldée par un recul de 8 % par rapport à 2021. 

Un optimisme modéré

Commentant cette progression, Willie Walsh, directeur général de l’IATA, a déclaré : “Le fret aérien a obtenu une modeste croissance (1,9 %) en septembre 2023 malgré la diminution des volumes commerciaux et le prix élevé du carburant. Cela illustre la force de la proposition de valeur du fret aérien.

Alors que les indices PMI manufacturier et d’exportations se situent près du territoire positif, on peut être modérément optimistes et espérer une forte saison de fin d’année.” Ce résultat est d’autant plus positif que le commerce transfrontalier mondial s’est contracté pour un cinquième mois consécutif en août 2023, avec une baisse de 3,8 % en glissement annuel. Cela reflète le refroidissement de l’environnement macro-économique mondial.

Précisons encore que le prix moyen du kérosène était de 131 $ par baril, en hausse de 43,1 % par rapport à mai 2023. Le recouvrement de ces coûts additionnels au moyen de surcharges en septembre 2023 a contribué à la première augmentation des rendements du fret aérien depuis novembre 2022.

L’Asie-Pacifique en pointe

Par secteur géographique, c’est l’Asie-Pacifique qui a enregistré la progression la plus forte exprimée en tonnes-kilomètres transportées. La hausse est en effet de 7,7 %. Les transporteurs de la région ont profité de la croissance du trafic dans trois importants corridors commerciaux : Europe-Asie (+ 9,6 %), Moyen-Orient-Asie (+ 7 %) et Afrique-Asie (+ 12,8 %).

La capacité offerte par les transporteurs de la région a en outre augmenté de 30,5 % par rapport à septembre 2022, ceci en lien avec l’augmentation de la capacité en soute des avions passagers.

Suivent loin derrière le Moyen-Orient (+ 2,5 %) et l’Amérique latine (+ 2,3 %). L’Amérique du Nord est en revanche en baisse de 2,2 % tandis que l’Europe recule également de 1,5 %. Cette performance moins bonne pour l’Europe que celle d’août 2023 (- 0,6 %) s’explique en partie par les contractions observées dans le marché intra-européen (- 5,7 %).

Les gains résultant de l’expansion du corridor commercial entre le Moyen-Orient et l’Europe (+ 3,3 %) ont cependant permis de compenser certains déclins de performance dans le marché intra-européen précité. Enfin, la baisse est mineure pour l’Afrique puisqu’elle s’établit à 0,1 %.

Notons enfin que le récent Salon de Dubai n’a vu aucune commande d’avions cargo. C’est bien le signe que l’embellie observée depuis août 2023 est encore fragile.

Olivier Constant 

0 Comments

Newsletter

Videos

There are no upcoming events at this time.
en_USEN

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!