Yassir, le « Uber algérien », réalise une levée de fonds record de 150 millions $ pour financer son expansion en Afrique
Par Ibrahima DIALLO
8 novembre 2022 / 08:51

La plateforme multi-services utilisera les fonds pour financer son expansion au-delà de ses marchés au Maghreb et dans certains pays de l’Afrique francophone.     

Yassir, la plateforme multi-services qui propose notamment des véhicules de tourisme avec chauffeur, la livraison de produits alimentaires et des services financiers, a annoncé, dans un communiqué publié ce lundi 7 novembre, la clôture d’une levée de fonds de série B d’un montant record de 150 millions $ auprès de plusieurs investisseurs internationaux.

La jeune pousse surnommée le « Uber algérien » a précisé que cette plus grosse levée de fonds en Afrique du Nord a été dirigée par la société d’investissement technologique américaine BOND, avec la participation de DN Capital, Dorsal Capital, Quiet Capital, Stanford Alumni Ventures et Y Combinator.

Cette levée de fonds record fait de Yassir la start-up la plus valorisée d’Afrique du Nord et l’une des pépites de la tech les mieux valorisées dans la région MENA (Moyen-Orient & Afrique du Nord).

Le nouveau tour de table devrait servir à financer l’expansion de l’entreprise au-delà de ses marchés au Maghreb et dans certains pays de l’Afrique francophone, dont le Sénégal et la Côte d’Ivoire.

« Yassir signifie facile en arabe, et notre mission en tant qu’entreprise est de rendre la vie des gens facile. Sur les marchés où nous sommes présents, nous avons déjà un impact considérable sur la façon dont les gens gèrent leur vie quotidienne. Nous sommes impatients d’étendre notre présence dans d’autres zones géographiques pour devenir la première super application à atteindre une adoption massive », a déclaré Noureddine Tayebi, fondateur et PDG de Yassir, cité dans le communiqué.

Depuis sa création en 2017, Yassir a levé 193,25 millions $. Elle est aujourd’hui présente dans six pays et 45 villes, où elle offre ses multiples services à plus de 8 millions d’utilisateurs. Ces services génèrent des revenus pour plus de 100 000 partenaires parmi lesquels des chauffeurs, des coursiers, des commerçants et des grossistes.

« Nous pensons que la technologie va réarchitecturer de manière fondamentale la relation des consommateurs avec les besoins quotidiens – transport, nourriture, services financiers – non seulement dans les pays développés, mais dans tous les coins du monde. Cet investissement est le prolongement de cette conviction dans une région mal desservie mais dynamique et en pleine croissance », a souligné Daegwon Chae, associé général de BOND.

Agence Ecofin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!