VALORISATION DES ZONES INDUSTRIELLES: LE MAROC DÉCLINE SA STRATÉGIE
Par Ibrahima DIALLO
22 juillet 2022 / 09:05

En marge de la 14e édition de l’US-Africa Business Summit qui se tient à Marrakech, le ministre de l’Industrie a présenté la stratégie marocaine de planification, développement et management de zones industrielles durables. Cet article est une revue de presse tirée du quotidien Les Inspirations Eco.

En marge de l’US-Africa Business Summit qui se tient à Marrakech, Ryad Mezzour, ministre de l’Industrie et du commerce, est revenu sur l’importance de la promotion de l’investissement industriel dans la mise en œuvre du Plan de relance industrielle au Maroc.

Pour lui, il est nécessaire de préparer le foncier industriel adéquat, à travers des zones dédiées, pour atteindre les objectifs tracés dans cet axe en termes de volume d’investissement et de création d’emploi.

Ce volet est au cœur de la coopération entre le Maroc et les Etats-Unis, a rappelé le ministre. En mars dernier, deux conventions phares entre son département et l’Agence Millennium Challenge Account-Morocco (MCA-Morocco) ont été signées.

Les accords paraphés portent sur l’aménagement, la commercialisation et la gestion des parcs industriels de Had Soualem et Sahel Lakhyayta, selon un modèle de partenariat public privé (PPP). Ces deux projets, ainsi que le projet de réhabilitation et d’extension du parc industriel de Bouznika, s’inscrivent dans le cadre de la composante «Sites pilotes».

Ces conventions ont pour objet l’élaboration d’un nouveau modèle de développement de parcs industriels durables et de revitalisation de zones industrielles existantes, privilégiant le PPP et la promotion de la durabilité environnementale et sociale.

«La concrétisation de ce modèle permet également d’optimiser l’investissement public et de bénéficier des investissements du secteur privé, ainsi que de son expertise en matière d’aménagement, de commercialisation et de gestion des zones industrielles», lit-on dans Les Inspirations Eco.

Pour le ministre, l’accès au foncier a été longtemps perçu comme un frein à l’investissement. «C’est pour cette raison que la question de la productivité du foncier, et notamment du foncier industriel, a fait partie des axes prioritaires du 2e Compact du Millenium Challenge», a-t-il rappelé.

«Aujourd’hui, il serait intéressant de commencer à dupliquer l’expérience du PPP marocaine en matière de création de zones industrielles à travers le continent et de partager cette expérience avec d’autres pays en Afrique», a-t-il ajouté.

Pour sa part, Alice Albright, CEO du Millenium Challenge Corporation, a salué les réalisations du Maroc dans la structuration de zones industrielles «Le Maroc a accompli tellement de choses en associant le privé dans sa dynamique d’élaboration de zones industrielles réussies et modernes.

Le public ne peut pas tout faire à lui seul. Ce n’est qu’au prix de synergies efficaces entre le public et le privé que de belles choses peuvent être réalisées», a-t-elle souligné.

Nabil Ouzzane

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

Dossiers English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!