Transport ferroviaire : le Train Camrail Express donne des nouvelles rassurantes
Par Thierno DIALLO
4 juillet 2022 / 22:54

A l’occasion du cinquième anniversaire, un voyage de presse  a été organisé  le 1er juillet 2022. À cette occasion, un point de presse a également été animé à Yaoundé pour faire un état des lieux des activités annuelles.

Le train express avec à son bord les hommes et les femmes des médias, en provenance de Douala, est arrivé à la gare voyageurs de Yaoundé le vendredi 1er juillet 2022, à 11H 30 date de son premier anniversaire. Les passagers pouvaient interférer avec le confort et l’environnement douillet de la locomotive.

Environ 5 heures de temps de voyage, d’échanges et d’évasion qui ont emporté les visiteurs au cœur de la culture et des arts culinaires camerounais avec en prime la découverte des beaux paysages qui caractérisent les lieux traversés par le chemin de fer. Déjà un an que  Camrail a officiellement lancé le Train Express Douala-Yaoundé-Douala. C’était suite à l’accident de train d’Eseka survenu le 21 octobre 2016. Dans un éditorial, Camrail PCA Aboubacar Abbo regarde avec admiration jusqu’à ce jour.

«Ce n’était pas facile de reprendre InterCity cinq ans plus tard. Elle est due à la détermination du chef de l’État, à la mobilisation du gouvernement aux côtés de Camrail et de son actionnaire majoritaire, mais aussi au savoir-faire professionnel des cheminots camerounais.

Les chiffres

Le Train Express se caractérise par sa régularité, sa fréquentation et sa ponctualité. Lors de la conférence de presse, Claude Misse Ntone, directeur des relations institutionnelles, est revenu sur le rapport annuel d’activité. Cela représente un total de 720 voyages ou services pour plus de 750 000 passagers.

« Nous avons enregistré un taux d’occupation d’environ 40 %. Au bout d’un an, nous avions un chiffre d’affaires d’environ 680 millions de FCFA, dont 274 millions de FCFA en Première Classe et 364 millions en Classe Premium. informe Claude M. Ntone. La Direction Générale commence à booster la communication pour donner plus de visibilité au train » a-t-il soutenu.

D’un point de vue sécuritaire, la population est sensibilisée aux dangers de la marche le long de la voie ferrée et au vandalisme. Il existe un comité chargé d’évaluer les actions ferroviaires tous les trois mois chez Camrail. La police spéciale des chemins de fer procède au contrôle des bagages avec des scanners et autres détecteurs de métaux. Au moins deux de ses agents sont toujours postés au checking, épaulés par des vigiles qui effectuent le travail de fouille des bagages et s’assurent que chacun respecte les consignes concernant l’environnement Covid-19.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

Dossiers English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!