Sénégal : même si les installations sous-marines accusent des retards, Woodside s’apprête à accueillir d’Ocean BlackHawk
Par Ibrahima DIALLO
27 avril 2022 / 14:20

Plus de la moitié des travaux liés au projet Sangomar de Woodside au Sénégal a été bouclé, tandis qu’une partie sous-marine des travaux est à la traîne. Même si elle continue de prévoir une première huile en 2023, Woodside a procédé à la révision du calendrier de la campagne d’installation sous-marine de Sangomar.

« La fabrication des équipements sous-marins progresse et le deuxième navire de forage, l’Ocean BlackHawk, devrait commencer ses activités à la mi-2022 » a déclaré Meg O’Neill, PDG de Woodside.

La société a indiqué qu’à la fin du premier trimestre, le projet Sangomar phase 1 était achevé à 56 %. Elle s’attend à ce que l’installation sous-marine commence au troisième trimestre de 2022, a précisé la société australienne. Il faut souligner que les équipements sont toujours en cours de livraison au Sénégal.

Un navire flottant de production, de stockage et de déchargement (FPSO) sera utilisé par le projet. Le navire est un VLCC converti. Le pétrolier est arrivé dans un chantier naval chinois en février 2021. La société l’a baptisé Léopold Sédar Senghor, en hommage au premier président du Sénégal. Woodside annonce la poursuite des travaux de conversion malgré les restrictions du COVID-19 surtout que  les travaux de la deuxième cale sèche sont terminés.

Plans de forage

La société australienne a également indiqué que le Sénégal avait consenti un prolongement  de deux ans de l’exploration d’une zone couvrant SNE North-Spica. Il avait été prévu l’exploration de cette zone avec un puits en 2021. Woodside a déjà évoqué le forage du puits SNE North-2 au cours du second semestre de cette année. Si la société du pétrole est découvert  dans ce puits, son acheminement vers le FPSO pourra ainsi se faire.

Les partenaires ont foré le puits SNE North-1 en 2017, trouvant 24 mètres de colonne d’hydrocarbures bruts sur trois intervalles. Le pétrole était légèrement plus léger que celui trouvé dans le champ SNE.

L’Ocean BlackRhino est arrivé en juillet 2021 pour entamer un programme de forage de 23 puits sur Sangomar. Au troisième trimestre 2021, Woodside a évoqué la possibilité de céder une participation dans ses licences sénégalaises, en visant 40 à 50 %. Toutefois, il n’en a pas été fait mention dans la récente mise à jour trimestrielle de la société.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!