Réhabilitation du môle 3 : la stratégie du  PAD pour surpasser la concurrence
Par Ibrahima DIALLO
20 février 2022 / 18:42

Profitant du transport de fret dans la sous-région , du Mali principalement, le port autonome de Dakar qui occupe une place stratégique en Afrique de l’Ouest Dakar veut renforcer cet acquis pour limiter la concurrence avec les autres ports des pays voisins. 

Plaque tournante régionale de la logistique acheminant le fret au Sénégal et au Mali, les autorités portuaires ont décédé de réhabilité le môle 3.

Pour un cout global de 22 milliards de FCFA, ce projet est un don de la coopération japonaise. Il en est actuellement à sa deuxième phase et les travaux seront bouclés au plus tard au mois de juin.

Rappelons que le môle 3 du port de Dakar fut construit en 1960. Mais des décennies d’exploitation et de sous-investissement ont entraîné une baisse de l’efficacité de la manutention, de mauvaises conditions d’hygiène et même le risque d’écroulement.

Toutefois, avec les travaux de modernisation, le môle 3 pourrait accueillir des navires d’une capacité  de 35 000 tonnes et 190 m de long.

De ce fait, le volume du trafic va accroitre à 1,2 million de tonnes contre 800 000 en 2018. De telles performances permettront au PAD de rivaliser avec les autres ports de la sous-région à l’image du port  d’Abidjan en Côte d’Ivoire.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!