Quelle est la différence entre WMS et TMS ?
Par Thierno DIALLO
27 novembre 2021 / 21:08

Le WMS (Warehouse Management System) et le TMS (Transport Management System) sont deux progiciels spécialisés dans la gestion de la Supply Chain.

François PENNEL, consultant pour Supply Chain Experts, nous en présente les différences.

Le WMS pour la gestion interne de l’entrepôt

Les fonctionnalités du WMS, chargé de gérer les flux au sein d’un entrepôt, sont multiples. Ses principales fonctions sont les suivantes :

  • savoir à tout moment où est un produit ;
  • savoir à tout moment où en est une commande ;
  • mettre en stock des quantités adaptées ;
  • connaître le taux d’occupation de l’entrepôt (nombre d’emplacements disponibles) ;
  • stocker de façon intelligente, en fonction de la spécificité et de la dangerosité des produits;
  • identifier l’emplacement des produits. « Dans des surfaces d’entrepôt qui dépassent aujourd’hui parfois les 100 000 m2, l’homme n’est plus capable de le faire sans un support technique », précise François PENNEL ;
  • garantir que la structure stockant le produit peut supporter un poids donné ;
  • gérer instantanément les flux (décompte du stock en temps réel) ;
  • implanter les produits par classe de rotation (les produits qui sortent fréquemment sont placés plus près des quais, afin de limiter les temps de déplacement dans l’entrepôt) ;
  • ordonnancer les commandes clients en fonction du plan d’enlèvement des transporteurs (selon l’implantation géographique du client) ;
  • organiser de façon optimale les zones de l’entrepôt (zones de stock et zones de picking) ;
  • organiser des circuits au sol les plus courts possible, pour limiter les temps de déplacement ;
  • segmenter l’entrepôt en différentes zones et « adresses » correspondant aux endroits de stockage, en catégorisant ces emplacements (flux rapides ou lents, poids et volumes acceptables, etc.).

« Le WMS, qui permet une instantanéité de l’information, peut fonctionner exclusivement en mode dématérialisé par l’envoi d’EDI (échanges de données informatiques), ce qui rend le papier obsolète », souligne François PENNEL.

Le TMS pour la gestion externe de l’entrepôt

Le TMS, axé sur la partie transport, a pour fonction d’optimiser les opérations de transport ; identifier les colis et tracer les livraisons, choisir la meilleure solution de transport et organiser les tournées de livraison. Les deux progiciels (WMS et TMS) peuvent avoir un point de recouvrement fonctionnel sur la partie expédition et gestion du transport. Ils sont tous deux capables de pré- identifier les supports à expédier, de les étiqueter par un code unique (le SSCC) et de scanner les codes-barres pour trier puis router les colis et tout au long du processus de livraison.

« C’est le TMS, par le biais des informations données par le code-barre, qui donnera les instructions de routage. Le transporteur établit son plan de transport pour la journée en fonction des prévisions de volumes, le circuit entre l’enlèvement et la livraison chez le client, l’acheminement peut être différent chaque jour », explique François PENNEL.

Il existe deux types de TMS, qui ont le même principe de fonctionnement, mais pas le même paramétrage : les TMS chargeurs (émanant des donneurs d’ordre chargés des expéditions) et les TMS transporteurs.

La mission du TMS ne se limite pas à éditer des étiquettes permettant d’accélérer les flux sur la plateforme des transporteurs. Le TMS chargeur permet également de référencer et de différencier les transporteurs (prix, destinations, types d’enlèvement…). Ce registre de données permet d’effectuer des simulations pour choisir les solutions d’expédition les plus adaptées, mais aussi de comparer la qualité et la fiabilité des transporteurs.

Pour les transporteurs qui disposent d’une flotte de camions en propre, le TMS permet de planifier les tournées de livraison et de les optimiser, en complétant les chargements de marchandises par des enlèvements. Il présente également un avantage sur le plan de la facturation, notamment une préfacturation en temps réel pour le chargeur, qui lui permet un meilleur suivi de son budget transport.

Le WMS et le TMS ont été mis en place pour gérer les nouvelles spécificités du marché, dans un contexte de plus en plus complexe (accélération et mondialisation des flux). Ils ont su apporter de la performance économique pour l’entreprise, ainsi que de l’efficience et de la sécurité pour les salariés et une plus grande qualité de service pour le client. Mais un projet de déploiement de ces outils dans une entreprise nécessite le plus souvent un accompagnement et une formation des équipes, afin de choisir l’outil qui correspond le mieux aux besoins et d’en effectuer le bon paramétrage puis la mise en place.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!