Production de Conteneurs, de crise à opportunités ?
Par Ibrahima DIALLO
21 décembre 2021 / 09:43

Le segment du fret maritime, représente l’une des activités les plus impactées par la crise du Covid-19 dans le secteur de la logistique. La pandémie a littéralement exhibé la fragilité des chaînes de logistique à l’échelle mondiale, ce qui laisse entrevoir une réelle dépendance du géant chinois.

En effet l’explosion des prix des conteneurs en provenance de l’Empire du Milieu, qui ont augmenté de près de 1.000% depuis 2020 en est une vraie illustration.

D’autres impacts conséquents à souligner : les pénuries d’équipements, l’encombrement des ports, voire la fermeture pure et simple d’unités portuaires à cause de la situation sanitaire.

«Un cocktail explosif» qui a poussé la Conférence des Nations Unies pour le Développement (CNUCED) à tirer la sonnette d’alarme.

Ainsi l’Organisation tablerait sur une hausse de 1,5% des prix de la consommation au niveau mondial pour 2023, une flambée qui pourrait atteindre 7,5% pour les États insulaires et 2,2% pour les économies les moins avancées là où les prix à l’importation devraient grimper de 11% durant la même période.

Des hausses qui affectent négativement au niveau national, et qui incitent l’Exécutif à renforcer la Caisse de Compensation de 16 milliards de DH tout en mettant en place des mesures douanières pour maintenir le prix des intrants agricoles, notamment les céréales.

Une circonstance exceptionnelle qui rappelle l’importance pour chaque pays de bénéficier d’une autonomie stratégique à tous les niveaux.

Cela va permettre  de se prémunir contre ce genre de chocs. Plus qu’une crise, cette conjoncture représente une opportunité pour le Maroc qui aurait l’avantage de  mettre en place une industrie de production de conteneurs.

Un investissement rapide de ce segment dans un tel  contexte pourrait offrir un nouveau délais de croissance à l’économie national surtout que  la pénurie de conteneurs est plus que jamais présente.

Pour élargir son offre en tant que hub logistique, tout en proposant une offre compétitive à ses marchés naturels, à savoir l’Europe et l’Amérique du Nord, la plateforme Maroc devra nécessairement mettre en place ce chantier.

Si les prévisions enthousiastes des opérateurs du fret maritime qui ont déjà annoncé des résultats record pour 2021, la stratégie adopté pourrait s’avérer bénéfique en cas de renforcement par la résurgence du pavillon marocain.

 

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!