Ouganda : TotalEnergies et CNOOC s’accordent à la FID pour un cout de 10 milliards $
Par Ibrahima DIALLO
3 février 2022 / 10:05

Les entreprises TotalEnergies et CNOOC Ltd se sont accordées à la décision finale d’investissement (FID) pour  le développement du lac Albert en Ouganda. Un accord qui marque enfin le démarrage des travaux sur le projet de 240 000 barils par jour.

Le président ougandais Yoweri Museveni, le vice-président tanzanien Philip Mpango et le patron de TotalEnergies Patrick Pouyanné étaient tous présents à la cérémonie de lancement qui s’est tenue au Kololo Independence Grounds, à Kampala.

D’ailleurs, Pouyanné n’a pu caché sa « fierté d’annoncer le FID pour ce projet lors de la cérémonie. Pour rappel, les entreprises se sont engagées à investir 10 milliards de dollars dans les champs de Tilenga et Kingfisher, en plus du pipeline d’exportation de 1 400 km.

L’exécutif déclare à cet effet que « l’oléoduc de pétrole brut d’Afrique de l’Est (EACOP) est le chef-d’œuvre du projet. Nous nous engageons à produire le premier pétrole d’ici 2025 et peut-être un peu avant si nous le pouvions ».

Il précise d’ailleurs que la cérémonie place officiellement le projet dans la phase de construction et que tous les contrats seront attribués et signés dans les prochains jours ».

La ministre de l’Énergie et du Développement minier, Ruth Nankabirwa a déclaré que « cette occasion historique place le pays désormais sur la voie de la réalisation du premier pétrole en 2025, comme convenu en avril 2021 ».

Total avait déjà accepté d’aller de l’avant avec le plan du lac Albert l’année dernière, et son plan de développement pourrait créer jusqu’à 160 000 emplois » selon les propos de la ministre.

La secrétaire permanente du ministère du Développement de l’énergie et des minéraux (MEMD), Irene Batebe déclare quant à elle que : « c’est l’aboutissement du travail acharné et des investissements du gouvernement, des entreprises et des communautés d’accueil. Ce voyage a commencé il y a longtemps. Ces efforts remontent à avant 1980 ».

En amont, les entreprises ont découvert 6,5 milliards de barils de stockage de pétrole initialement en place, dont 1,4 milliard de barils sont recyclables.

En terme d’investissement, Environ 3,8 milliards de dollars ont été dépensé jusqu’à présent. TotalEnergies détient 56,67% du capital et en est l’opérateur principal alors que Uganda National Oil Co. (UNOC) détiendrait 15 %, et enfin  CNOOC Uganda en garderait  28,33 %.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!