Nigeria : le réseau ferroviaire reliant le port d’Apapa reprendra ses activités  au mois de juillet 2022
Par Ibrahima DIALLO
29 juin 2022 / 09:12

Les ports d’Apapa et de Tin Can sont impactés depuis plusieurs années de fortes congestions, réel obstacle pour l’exploitation normale de leurs plateformes alors qu’ils sont considérés comme la 2ème plus importante source de revenus du Nigeria après le secteur pétrolier         

Les travaux en cours pour relier le port d’Apapa (Lagos) aux chemins de fer sont bientôt bouclés et devraient être aptes pour usage dès le mois de juillet prochain, d’après une annonce de la ministre nigériane des Transports, Gbemisola Saraki.

Le projet qui se développe sur la base d’un accord avec APM Terminals, l’opérateur du terminal à conteneur d’Apapa, est une ligne SGR dont le bouclage « facilitera le transport des marchandises du port d’Apapa vers de nombreuses régions du pays, favorisant ainsi le transport en douceur des marchandises à partir du port ».

Les pré et post acheminement réalisés à près de 90% par le mode routier, sont la source de l’assemblage de la plateforme portuaire qui fait partie des ports les plus congestionnés d’Afrique. Le phénomène est semblable au port de Tin Can Island (Lagos).

Cette pression se transporte jusqu’aux réseaux routiers de la capitale. L’ampleur des embouteillages à l’entrée de deux ports est telle que les camions passent jusqu’à 6 jours pour faire les derniers 5 km pour entrer dans l’enceinte portuaire.

La congestion occasionne une perte de 55 millions $ par jour pour l’économie du Nigeria selon la société de conseil hollandaise Dynamar.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!