Par Ibrahima DIALLO
15 mai 2022 / 11:37

Avec les investissements réalisés ces dernières années sur ses deux principaux ports, et tandis que la  croissance des volumes souhaitée se profile progressivement, la Namibie nourrit l’ambition de devenir un hub logistique pour les voisins enclavés

Les statistiques d’activités des plateformes portuaires lesquelles montrent une hausse du trafic de 6 % en glissement annuel ont été dévoilées par la Namport (Namibian Ports Authority), qui est en charge de la gestion des ports namibiens (Walvis Bay et Luderitz).

En somme, 6,5 millions de tonnes de marchandises ont été traitées, avec un écart positif de 380 541 t par rapport à l’exercice 2020-2021. Les volumes de vrac et de marchandises diverses manutentionnées ont grimpé jusqu’à 4,4 millions de tonnes, dont 1,8 million de tonnes d’exportations (40 %), 2,6 millions de tonnes d’importations (59 %), et 709 tonnes de transbordements (1 %).

« Cette augmentation est due à l’accroissement des produits de base tels que le pétrole, l’acier, le poisson congelé, le nitrate d’ammonium, le minerai de fer, le marbre, les pièces de rechange de navires, le minerai de manganèse et les cartons plats » selon l’autorité portuaire. Le débit total de conteneurs s’est établi à 168 278 EVP, contre 155 980 au cours de la période 2020-2021.

Cette croissance est portée par l’avancement des volumes conteneurisés, dont le cuivre, le charbon de bois, le marbre, la volaille congelée, le sucre, les produits chimiques, la ferraille et les produits en bois. Les escales de navires se sont quant à elles multipliés  de 22 %, soit 289 navires supplémentaires enregistrés sur la période.

Namport précise toutefois qu’environ 48 % des volumes proviennent d’Afrique du Sud, 23 % de Zambie, 15 % de la République démocratique du Congo, du Zimbabwe et du Botswana (avec 6 % chacun), 2 % d’Angola et 1 % du Malawi.

Il faut également souligner que le trafic transit vers les États voisins concerne en général la volaille congelée, les véhicules, les machines, les pièces détachées, les pneus, les produits chimiques à usage minier, les produits et équipements électriques.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!