Mise en place du guichet unique maritime européen : une transition sans conséquences ?
Par Ibrahima DIALLO
21 janvier 2022 / 14:53

Un guichet unique maritime (GUM) sera déployé en 2025 par Bruxelles afin d’apporter une harmonie dans les processus informatisés de gestion et d’information sur les entrées et sorties des navires dans l’ensemble des ports européens.

Les opérateurs ne devraient pas s’inquiéter puisque la transition devrait être sans conséquences pour les compagnies maritimes, les transitaires, avec, simplement, une adaptation des systèmes qui existent déjà.

À partir de 2025, les ports community systems (PCS, CCS pour la France) européens communiqueront entre eux. Un passage en douceur annoncée et non dans le supplice.

Julien Fernandez, chef du bureau de la stratégie et du développement portuaire au ministère de la Transition écologique explique que : « le passage au guichet unique doit se faire dans sans discontinuité avec des objectifs d’amélioration des dispositifs existants afin de renforcer la compétitivité de nos ports ». Il intervenait lors d’un webinaire, organisé par Supply Chain Village, dédié aux modalités concrètes de déploiement du guichet unique maritime européen.

La gestion des escales de navires dans les 60 ports français est assurée par sept logiciels (Netpune…) et l’Hexagone jouit depuis seulement deux ans d’un PCS né du rapprochement à marche forcée des sociétés d’informatiques portuaires MGI et Soget.

L’Europe, en collaboration avec l’Agence européenne de la sécurité maritime présente un module d’interface à distance (RIM, remote interface module) pour que les systèmes puissent communiquer.

Toutefois il est en cours de conception. Cette étape franchie, s’en suit une phase de conception d’une interface utilisateur ordonnée sur la base des spécifications transmises par la Commission européenne aux États membres.

Par ailleurs, Roberto Alongi, directeur général mobilité et transport à la Commission européenne déclare : « afin d’alléger les formalités administratives, l’Europe travaille à harmoniser les guichets uniques nationaux adossés à des points d’harmonisation. Nous développons actuellement des modules d’interface de systèmes à systèmes ».

Il faut néanmoins préciser que les interfaces graphiques auront des fonctions communes et les feuilles de calculs, dont les compagnies sont friandes, seront classées.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!