Meshack Alloys met en place la start-up Sendy pour booster le e-commerce africain
Par Ibrahima DIALLO
20 avril 2022 / 09:47

Start-up créée en 2015 par Meshack Alloys , Sendy est une société basée à Nairobi.  Elle gère une plateforme digitale connectant les entreprises et les particuliers à des chauffeurs prêts à transporter leurs colis ou leurs marchandises en toute assurance. 

En effet, l’entrepreneur explique avoir créé Sendy, parce qu’il voulait faciliter la logistique en Afrique, et aussi assurer la sécurité et la livraison des colis expédiés par les clients.

Dans un entretien accordé à la plateforme How We Made it In Africa, Alloys explique que « lorsque qu’il conseillait les entreprises africaines qui sont dans le commerce de gros, il a vite réalisé que la logistique était l’une de leurs plus importantes difficultés. Dans le même temps, il réalise également qu’il n’existait pas de société de logistique disposant d’un nombre de véhicules suffisant pour répondre à cette demande ».

Pas moins de 5000 chauffeurs travaillent avec la société un peu partout en Afrique, et profitent des assurances maladie, de l’entretien du véhicule et de crédits pour le carburant.

Une application mobile est utilisée par l’entreprise en partenariat avec des chauffeurs possédant leurs propres véhicules. Ces derniers acceptent les demandes des clients et peuvent procéder à la livraison des colis vers diverses destinations. À travers l’application, le client a la possibilité de tracer son colis jusqu’à la livraison. Sundy se finance en prélevant un pourcentage sur les frais des livraisons, qui sont évalués en fonction du trajet parcouru.

L’innovateur affirme travailler aujourd’hui avec plus de 6500 partenaires et plus de 7000 entreprises dans tous les pays. « Nous avons constaté une adoption incroyable de notre tout nouveau Sendy Fulfillment Vertical qui se charge de gérer, de préparer, d’emballer et d’expédier les commandes des clients de nos partenaires » a déclaré le responsable chez Sendy de cette nouvelle banche, dans une interview accordée à la plateforme TechEconomy.

Il ajoute : « actuellement, nous avons plus de 1000 commerçants en ligne sur la plateforme proposant plus de 7000 produits uniques. Cette efficacité a permis aux commerçants d’augmenter leurs ventes, d’établir la confiance et la fidélité, ce qui a entraîné la croissance de leurs entreprises ».

Dans la dynamique de croissance de son entreprise, l’entrepreneur a naturellement rencontré quelques contraintes comme la méfiance des internautes à l’égard du e-commerce.

Aussi, le faible débit de la connexion internet ne permettait pas à certains clients de bien suivre leurs commandes directement sur Sendy. Il a aussi fallu former les chauffeurs aux standard de logistique, à la lecture et l’utilisation des outils comme le GPS.

En Afrique, le recours au e-commerce reste une activité encore sous-cotée malgré les nombreuses créations d’emplois et la richesse qu’il procure. L’objectif de Sendy, en cette année 2022, est de s’implanter dans d’autres pays francophones de l’Afrique de l’Ouest.

D’autres entreprises comme Bolt, Glovo, Kamtar accélèrent les livraisons sur le continent, et travaillent pour l’essor de cette activité. La zone de libre-échange continental africaine a placé la logistique comme un axe clé de sa réussite mais également une opportunité pour des entreprises comme Sendy.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!