Maroc : 60,28 millions de tonnes traitées dans les ports de l’ANP sur les 8 premiers mois de 2022
Par Ibrahima DIALLO
13 octobre 2022 / 08:34

Assurant une fonction de transit du trafic à destination des autres ports africains au large de l’océan Atlantique, les plateformes portuaires du Maroc reçoivent un flux non négligeable du volume continental.

L’Agence nationale des ports (ANP) en charge de la gestion des plateformes portuaires du Maroc, excepté celle de Tanger Med, a dévoilé les statistiques des 8 premiers mois de 2022, lesquelles montrent 60,28 millions de tonnes traitées. C’est une baisse de près de 1,2% du trafic en comparaison à la même période de l’année précédente.

Ce débit d’activité se compose du trafic des importations qui a atteint 39,7 MT, soit une hausse de 6,9%, tandis que les exportations sont chiffrées à 17,68 MT (-19,3%). Les données pour le cabotage des importations et des exportations sont respectivement de 1,84 MT (+43,4%) et 1 MT (+59,5%).

La répartition du trafic par port place les complexes de Jorf Lasfar et de Casablanca en tête du classement des ports ayant traité le plus de marchandises, avec des volumes qui représentent respectivement 38,7% et 29,3% des activités sur la période. Ils sont suivis des ports de Safi (11%), d’Agadir (7,2%), de Mohammedia (6,3%), de Nador (4,4 %) et de Laâyoune (2,3%).

Sur les 3 dernières années, le trafic annuel pour l’ensemble de ces ports était de 91,04 millions de tonnes en 2021, 92, 51 millions de tonnes en 2020 et 88 millions de tonnes en 2019.

Agence Ecofin

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!