L’impact de la logistique minière sur l’économie africaine
Par Ibrahima DIALLO
9 janvier 2024 / 14:05

L’Afrique, souvent considérée en marge des échanges dans le commerce international en termes de volume et surtout en valeur, a grandement su maintenir une bonne place dans le boom du secteur minier et cela depuis le début du 21ème siècle, caractérisé par une augmentation continue des investissements dans le secteur. En raison de la puissance croissante des économies émergentes, les ressources de l’Afrique sont sous-explorées et inexploitées.

L’Afrique prend des allures d’Éden pour les petites et grandes sociétés minières d’Europe, d’Amérique du Nord et bien évidement de la Chine. Mais comment cette opportunité de la croissance effrénée de la demande en matière première et minerais en particulier peut constituer un levier pour l’économie du continent ? De prime abord, nous confirmons que certains pays africains ont réussi à tirer parti de leur industrie minière pour favoriser leur développement économique.

Parmi eux, on peut citer le Botswana, qui a bénéficié de l’exploitation du diamant pour devenir l’un des pays les plus prospères d’Afrique. Le Botswana est l’un des principaux producteurs de diamants au monde, avec une contribution d’environ 25% au PIB du pays environ 35% des recettes fiscales et 90% des exportations. Les revenus de l’industrie minière ont été utilisés via le fonds souverain Pula Fund, alimenté par les recettes diamantifères pour développer des infrastructures telles que des routes, des écoles et des hôpitaux.

La Guinée est également un exemple, avec ses importantes réserves de bauxite qui ont contribué à stimuler son économie. L’industrie de la bauxite représente environ 80% des exportations du pays et joue un rôle clé dans le développement des infrastructures. Des investissements ont été faits dans la construction de ports et de chemins de fer pour faciliter l’exportation de la bauxite. Ci-dessous la construction du barrage hydroélectrique de Souapiti pour supporter les besoins du secteur minier en énergie.

En République démocratique du Congo (RDC), l’industrie minière joue un rôle crucial dans l’économie du pays. Le Congo est l’un des plus grands producteurs mondiaux de cuivre, de cobalt et de coltan. Le secteur minier représente environ 20% du PIB de la RDC. Les revenus miniers contribuent à plus de 95% des exportations du pays.

Les infrastructures, comme les ports et les routes, sont essentielles pour faciliter l’exportation des minéraux. Ces chiffres montrent comment la RDC a pu utiliser les revenus de la rente minière pour soutenir le développement des infrastructures et de l’économie du pays. Ci-dessous lancement à Lubumbashi d’une grande usine de production des câbles électriques ‘’Made in Congo’’ par Mining Engineering Services MES.

L’Afrique du Sud est un autre pays qui a su capitaliser sur ses ressources minérales, notamment l’or, le platine et le charbon, pour soutenir son développement économique. L’industrie minière a contribué à la construction de barrages hydroélectriques pour soutenir la demande énergétique de l’industrie minière elle-même. Ci-dessous une illustration de sa dominance dans la production de platinoïdes qui est un secteur extrêmement stratégique dans son économie.

Ces exemples montrent comment les revenus de l’industrie minière ont été utilisés pour développer des infrastructures qui soutiennent directement l’industrie minière et améliorent les conditions de vie des populations locales. Il permet également de voir comment les fonds de l’industrie minière peuvent être utilisés pour développer des infrastructures importantes dans ces pays ! Cela montre l’impact positif que cette industrie peut avoir sur l’économie et la qualité de vie des gens.

La domination du secteur dans certaines économies nationales peut en effet parfois étouffer d’autres activités du fait d’une fiscalité trop avantageuse, elle peut aussi affaiblir le budget. L’industrie minière n’ayant pas de ce point de vue un impact aussi puissant que l’exploitation gazière ou pétrolière. D’autant plus que l’exploitation des ressources naturelles est accusée d’avoir des effets pernicieux sur la gouvernance : les bénéfices ne sont pas toujours gérés démocratiquement et son détournement a parfois permis d’alimenter certains conflits.

Il ne reste pas moins que le secteur minier est et reste important pour l’Afrique. L’exploitation des ressources minières est la première source de revenus pour des États comme le Mali ou le Ghana, un besoin vital pour ces pays. L’exploitation du diamant au Botswana est à l’origine d’une des plus belles histoires de développement du continent africain.

Le secteur minier, dans de nombreux pays, permet la survie de millions de personnes. L’industrie minière a un impact significatif sur l’économie africaine. Elle contribue à la création d’emplois, à la génération de revenus et à la croissance économique.

Elle permet également le développement des infrastructures et l’attraction d’investissements étrangers. Cependant, il est important de s’assurer que les bénéfices de l’industrie minière soient équitablement répartis pour soutenir le développement durable de l’Afrique et à la réduction de la pauvreté.

MOUSTAPHA DIOUF : Consultant en Logistique Minière

(Focus magaine nº9)

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.
fr_FRFR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!