L’empreinte carbone de ses transports réduite par le groupe Renault
Par Ibrahima DIALLO
27 juillet 2022 / 09:19

Une baisse de 6,9 % de l’empreinte carbone du transport de ses marchandises vient d’être annoncée par le groupe Renault. Ne comptant pas s’arrêter en si bon chemin, le constructeur vise une baisse de 30 % son empreinte carbone par véhicule d’ici à 2030 dans le monde.

La baisse de l’empreinte carbone liées aux transports de marchandises réalisée par le groupe Renault entre 2018 et 2021 est évalué à 6,9 % . Dans un communiqué de presse Florence Ughetto, expert développement durable et logistique supply chain du groupe Renault assure que « depuis plus de 10 ans, nous travaillons à identifier des solutions pour réduire l’empreinte environnementale de nos flux d’approvisionnement ».

Un objectif dépassé

Ces résultats qui sont validés dans le cadre du dispositif FRET 21, auquel le constructeur adhère depuis 2015 dépassent son objectif initial de 5,3 % et représentent une réduction de 15 % ses émissions de CO2 liées à ses activités logistiques en Europe depuis 7ans.

Pour y parvenir la direction supply chain a déployé un certain nombre de solutions innovantes comme l’écoconception des emballages ou la réduction du nombre de kilomètres parcourus. D’ailleurs le groupe précise que « la Supply Chain Renault Group entend poursuivre ses efforts en matière de décarbonations et s’est engagée à réduire de 30 % son empreinte carbone par véhicule d’ici à 2030 dans le monde ».

Trois leviers

Le constructeur entend actionner trois leviers pour atteindre cet objectif. D’abord, un développement du recours au multimodal. Renault indique que « la Supply Chain travaille avec les transporteurs pour augmenter la part des flux en ferroviaire par rapport au transport par camions.

A titre d’exemple, l’utilisation du train depuis l’Europe de l’Est vers la France a permis d’éviter 2 600 tonnes de CO2 ». Le groupe entend aussi  travailler à la baisse  des kilomètres parcourus par mètre cube notamment en optimisant le taux de chargement des camions et de remplissage des emballages ou en réduisant les distances parcourues.

Concernant le dernier levier : le progrès du mix énergétique et de la performance énergétique des transporteurs. Le groupe note que « la Supply Chain anime le réseau de transporteurs grâce au questionnaire ECO2 qui leur permet de récupérer les informations liées à leur performance environnementale notamment leur consommation moyenne et d’intégrer leurs engagements de réduction sur les années à venir. Bilan : une réduction des émissions de 5 700 tonnes de CO2 ».

 

1 Commentaire

  1. Israel night club

    I needed to thank you for this excellent read!! I definitely enjoyed every little bit of it. I have got you bookmarked to look at new things you postÖ

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

Dossiers English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!