Le projet d’embargo de l’UE toujours gelé, le pétrole dans une dynamique de stabilité
Par Ibrahima DIALLO
18 mai 2022 / 07:39

Les pourparlers de l’Union européenne autour d’un embargo sur le pétrole russe sont toujours dans des difficultés face aux réticences des pays les plus dépendants comme la Hongrie, tandis que les prix du pétrole brut étaient en trêve ce mardi .

En effet, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juillet perdait 0,44% à 114,74 dollars vers 09H10 GMT (11H10 à Paris). Le baril de West Texas Intermediate (WTI) américain pour livraison en juin diminuait quant à lui de 0,30% à 114,54 dollars.

Lukman Otunuga, analyste pour FXTM explique que « les prix du pétrole étaient en attente mardi matin après avoir clôturé à leur plus haut niveau en près de huit semaines lors de la séance précédente».

Susannah Streeter, analyste pour Hargreaves Lansdown estime que « les efforts visant à obtenir un consensus sur un embargo pétrolier de l’UE à l’encontre de la Russie se poursuivent, ce qui maintient les prix élevés ». Par ailleurs, les résistances de la Hongrie, qui dépendent particulièrement du pétrole russe, restreignent  les profits.

Le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba déplorant lundi le blocage déclarait à l’issue d’une réunion à Bruxelles avec ses homologues de l’UE que « le sixième paquet de sanctions de l’UE doit inclure un embargo pétrolier et je suis désolé que cette décision tarde à être adoptée ».

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!