Le gouvernement sud-africain répondra aux défis logistiques
Par Ibrahima DIALLO
9 juillet 2024 / 16:18

Le nouveau gouvernement sud-africain prévoit, au cours des cinq années à venir, de répondre entre autres aux problèmes logistiques afin d’assurer la croissance de l’économie, a déclaré lundi la ministre des Transports, Barbara Creecy.

“Le secteur logistique d’Afrique du Sud ne fonctionne pas efficacement ni comme facilitateur économique ni comme service social”, a déclaré Mme Creecy en s’adressant à la 42e réunion de la Conférence sud-africaine des Transports à Pretoria, capitale administrative du pays.

“En tant que 7e administration, nous sommes informés de ces défis et nous avons pour objectif d’y répondre de manière globale au cours de notre mandat sur les cinq années à venir”, a-t-elle dit.

L’Afrique du Sud se concentrera sur les principaux couloirs logistiques, en répondant aux problèmes de retards et de congestion aux points de passage stratégiques, et en luttant contre les vols de câbles et les retards de travaux de la compagnie publique des transports Transnet, selon la ministre.

Le gouvernement développera également l’automatisation opérationnelle et le suivi en temps réel des livraisons pour aider la gestion des ports, et moderniser la gestion de ses systèmes ferroviaires, selon Mme Creecy.

“En intégrant pleinement et en améliorant nos réseaux ferroviaires dans la région d’Afrique australe, nous pouvons faire avancer nos objectifs et la réalisation des accords signés tels que la Zone de libre-échange continentale africaine, et, dans une perspective sud-africaine, tirer parti de notre adhésion au groupe BRICS pour accéder à de nouveaux marchés”.

Xinhuanet

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.