Le Ghana envisage de bannir de son espace aérien les avions vieux de plus de 20 ans
Par Ibrahima DIALLO
1 septembre 2022 / 07:41

En matière de sécurité aérienne, le dépassement d’âge des aéronefs constitue un facteur de risque. Plusieurs pays dans le monde ont opté pour une réglementation stricte afin de contenir ces risques.

Le Ghana pourrait interdire le franchissement de son espace aérien aux appareils vieux de plus de 20 ans, selon les déclarations du DG de l’autorité de l’aviation civile ghanéenne (GCAA), Charles Kraikue.

« Suite aux plaintes persistantes des passagers, nous publierons bientôt une nouvelle directive qui empêchera les compagnies aériennes d’utiliser des avions vieux dans l’espace aérien du pays. Dans le cadre du nouveau régime, le plafond proposé pour les avions commerciaux à déployer à Accra est de 20 ans. Cela fait partie d’un ensemble de mesures conçues pour s’assurer que les avions sont adaptés à leur usage », a déclaré Charles Kraikue.

Cette annonce a été faite après que le GCAA, dans une lettre datant du 19 août, a interdit à Delta Airlines d’opérer des vols vers Accra avec son Boeing B767-332 immatriculé N195DN, qui a connu des « problèmes techniques répétés ».

Le Ghana pourrait ainsi rejoindre une liste de plusieurs pays africains dont le Nigeria, l’Ouganda, la RDC, dont les politiques en matière de sécurité aérienne prévoient des limites d’âge pour les appareils devant traverser leurs frontières aériennes.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
Dossiers English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!