Le fret ferroviaire depuis début 2023 entre l’Éthiopie et Djibouti a atteint 2 millions de tonnes
Par Ibrahima DIALLO
5 décembre 2023 / 08:53

Construite par la Chine entre 2013 et 2016, la voie ferrée Ethiopie-Djibouti s’impose progressivement comme l’épine dorsale de la chaine d’approvisionnement de l’Éthiopie.

Les lignes de chemin de fer entre l’Éthiopie et Djibouti ont enregistré de janvier à novembre 2023 un flux de marchandises en hausse de 40% par rapport à la même période l’année dernière, avec un volume total de plus de 2 millions de tonnes de fret selon les statistiques de l’autorité ferroviaire.

Ce chiffre constitue un record de trafic pour la société Ethio-Djibouti de Partage des Chemins de fer (EDR) qui rapportait début 2022 que le trafic cumulé sur les 3 années après sa mise en exploitation en 2018 n’avait atteint que 3,45 millions de tonnes. Pour Abdi Zenebe, le DG, cette performance est portée par plusieurs facteurs, notamment l’amélioration du niveau de service.

« Nous avons réussi à réduire de 85% l’utilisation abusive des ressources électriques et les destructions de ces installations. Ce qui a permis de résoudre certaines interruptions de courant et de fournir désormais des services continus et plus appropriés » a-t-il expliqué annonçant aussi de grandes perspectives pour les prochaines années, notamment des travaux pour augmenter les capacités du réseau.

« Actuellement, le transport ferroviaire joue un rôle central dans le renforcement de la connectivité régionale et la stabilisation de l’économie du pays. Cela traduit la sollicitation de plus en plus forte du réseau. Ainsi, des préparatifs sont en cours pour augmenter la capacité du service ferroviaire de 2 millions à 4 millions de tonnes » a-t-il indiqué.

Construit conjointement par China Railway Group Limited (CREC) et China Civil Engineering Construction Corporation (CCECC) pour un coût global de 3,4 milliards USD, le réseau de chemins de fer Ethiopie-Djibouti constitue un canal essentiel pour l’approvisionnement de l’Éthiopie, un pays sans littoral qui se rabat sur le port djiboutien de Doraleh pour s’approvisionner et vendre au reste du monde.

Par ses lignes sont acheminées vers l’Éthiopie diverses cargaisons, notamment des marchandises périssables, des véhicules, des céréales, des engrais, etc.

Agence Ecofin

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.
fr_FRFR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!