L’application (Gozem) ambitionne de révolutionner le transport urbain en Afrique
Par Ibrahima DIALLO
10 janvier 2022 / 13:10

En prélude du lancement officiel de ses activités au Cameroun, Saint-Jérôme de Douala qui est depuis juin 2021 le directeur pays de Gozem au Bénin nourrit beaucoup d’ambitions. En effet, ce titulaire d’un Master en Supply Chain Management de l’Université catholique, ancien directeur des opérations du e-commerçant chez Jumia au Cameroun puis au Ghana rêve d’une vraie révolution dans le secteur du transport urbain en Afrique à travers cette start-up spécialisée dans les services financiers, de transport et de e-commerce.

Lionel Mobi a expliqué que la plateforme Gozem est une application multifonctionnelle (super App) regroupant sur une interface une série de services différents, mais connexes, notamment le transport urbain des personnes et des biens et le commerce électronique sur un modèle de livraison à la demande.

Concrètement il est convaincu que son application permet de mettre en relation trois parties prenantes essentielles à savoir et cela grâce à la technologie.

Il cite par exemple les conducteurs aussi appelés « champions » (Motos, tricycles et voitures), les marchands (notamment les restaurants, les épiceries et les supermarchés), et le client final.

Ce dernier qui pourra soit se déplacer ou déplacer un colis à l’aide de la première partie prenante (les champions), ou alors commander un repas ou un article chez un de leurs marchands et ensuite se faire livrer au bas de sa porte grâce à leur flotte de valeureux champions.

Déjà présents au Togo, au Gabon, au Bénin, et très bientôt au Cameroun, Gozem propose plusieurs services en vue de développer le secteur du transport dans ces pays respectifs.

Ces services visent d’abord à résoudre les problèmes de mobilité urbaine notamment avec 4 000 véhicules (motos, tricycles et voitures) recensés dans les trois pays cités (en attendant le Cameroun).

« Se déplacer n’aura jamais été aussi simple qu’avec nous » souligne Lionel Obi expliquant qu’il suffit d’un téléphone, vous commandez votre course et un de leurs champions est là dans les 5 minutes.

Il précise néanmoins que « le prix est bas et connu d’avance (pas de discussion longue), le champion (conducteur) est passé par une formation et un KYC (Know your customer) ».

Donc, à son avis Gozem a tout vérifié et est de ce fait capable de remonter facilement jusqu’à lui en cas de soucis, ce qui est un gage de sécurité.

Toutefois, l’application Gozem doit faire face aux réalité du marché parce qu’un business innovant comme celui-ci a toujours comme principal adversaire le manque d’usage.

Développer une solution, qui ne serait pas adoptée massivement par le marché est toujours le plus gros risque. Il n’y a pas un défi unique ou particulièrement plus important que l’autre.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!