La logistique en Afrique : un paysage en pleine mutation entre différents acteurs
Par Ibrahima DIALLO
14 février 2022 / 11:16

Dans les stratégies de développement des différents gouvernements et acteurs privés, la modernisation des circuits logistiques ouest-africains constitue un défi majeur à relever depuis plus d’une décennie. Même si des avancées significatives ont été enregistrés, les nouveaux acteurs très dynamiques dans leur approche, semblent inviter ce secteur vital dans une nouvelle ère.

L’Afrique connaît une croissance démographique soutenue et une croissance fulgurante de la consommation notamment avec une population de plus d’un milliard d’habitants .

En effet, les volumes de biens et services importés et exportés, par voie maritime ou aérienne, connaissent une forte augmentation constante depuis dix ans et devraient maintenir ce cap durant les prochaines années selon la CNUCED.

Le secteur des biens de grande consommation (FMCG) mais aussi celui de la logistique, qui a été bouleversé durant la crise sont les plus grands gagnants de cette hausse.

Dans ses prévisions, Dynamar, le consultant néerlandais, qui établit chaque année une hiérarchie entre les places portuaires mondiales dont le trafic a dépassé le million de conteneurs, annonçait une hausse annuelle de 5% du volume de conteneurs en Afrique de l’Ouest pour 2021 et atteindra 4.3 millions d’EVP.

Le secteur portuaire est caractéristique du dynamisme de la logistique dans cette région d’Afrique. Bon nombre de ports essaient de devenir le hub régional de l’Afrique de l’Ouest, ainsi les ports de Lomé, de Freetown, de San Pedro, de Dakar, etc. ont bénéficié, ces dernières années, d’importants travaux de modernisation et d’augmentation de leurs capacités.

Vers un raffermissement du secteur

L’heure est au regain de croissance et à la consolidation. Les acteurs traditionnels de la logistique sur le continent, à l’instar de CMA CGM, Maersk et MSC, continuent d’augmenter leur procession sur le continent africain.

Possible tournant dans cette ère de fusions et consolidations, la vente programmée des ports africains du géant français, Bolloré, en négociations exclusives avec le suisse MSC pour la cession de son activité historique portuaire en Afrique.

Cette opération financière dont le coût est évalué à près de 5,7 milliards d’euros marquerait un tournant dans le paysage logistique et portuaire africain.

En effet, Bolloré Africa Logistics dispose d’importantes infrastructures sur le continent, notamment dans 20 pays, un avantage considérable pour son futur acquéreur.

CMA CGM, l’autre géant français du secteur, vient de renforcer son développement dans la logistique du dernier kilomètre avec Colis Privé, le spécialiste de la livraison de colis à domicile et en point relais. Des solutions CEVA Logistics dans le e-commerce ont également été mises en place par CMA CGM, afin de renforcer sa présence en Afrique.

On enregistre l’arrivée de nouveaux acteurs considérés comme des mid-players, notamment celle de l’Émirati DP World, qui a annoncé le 8 juillet 2021, son intention d’acquérir l’une des plus importantes plateformes de transport maritime en Afrique du Sud, Imperial Logistics. Cette transaction permettrait à l’Émirati d’étaler son emprise sur le secteur dans plusieurs pays d’Afrique.

Par ailleurs, des acteurs émergents tels que R-Logistic apparaissent dans le panorama et participent au développement local des réseaux logistiques africains.

Filiale de R-Logitech, la branche infrastructure portuaire & logistique de Monaco Ressources Group, R-Logistic se positionne comme une alternative aux majors dans le transport multimodal de la sous-région grâce à ses 14 filiales africaines.

Dans ce sens, Frédéric Platini, directeur général de R-Logitech déclaré : « notre valeur ajoutée (sur le marché Africain) réside dans notre solide implantation locale, notre agilité, mais surtout dans nos offres intégrées nous permettant de proposer des solutions logistiques sur-mesure pour nos clients sur le continent, à travers nos plateformes portuaires en Europe et Asie ».

Selon un rapport produit par l’Africa CEO Forum et le cabinet de stratégie et de finance Okan, auteurs de Logistique africaine. L’heure de la révolution, la modernisation de la logistique africaine constitue un tournant mais aussi  l’un des chantiers les plus importants auquel fait face le continent aujourd’hui.

Désormais de nombreux enjeux sont à relever pour hisser la logistique africaine au diapason  de celle des puissantes régions du monde . Et selon le rapport il faudra nécessairement renforcer les capacités des États, structurer la logistique intra-africaine, accélérer la modernisation des ports et des routes, ou encore prendre en compte les exigences de la classe moyenne.

 

4 Commentaires

  1. porno yıldızlarının sikiş videoları

    Ev yapımı porno özel seks + gerçek ev yapımı
    seks videoları, iyi kalitede ücretsiz. Senaryosu ve yönetmenleri
    olmayan gerçek kadınların, en sevdikleri erkeklerin,
    kocaların ve sıradan aşıkların büyük yaraklarının yerine sulu
    amları koyduğu amatör porno videosu.

    Réponse
  2. striptiz etiketli videolar

    Am Yalatan Kadınlar indir, Am Yalatan Kadınlar video indir, Am Yalatan Kadınlar mp4 3gp flv mp3
    webm indir.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!