Kuehne+Nagel profite des tensions dans la chaîne d’approvisionnement
Par Ibrahima DIALLO
31 octobre 2022 / 06:55

Le groupe suisse de transports et de logistique Kuhne+Nagel a fait état de chiffres en forte hausse sur neuf mois face aux tensions dans les transports, en particulier dans le fret maritime.

Kuehne+Nagel a profité de la volatilité des prix du transport de marchandises. Le bénéfice net du groupe pour la période de janvier à fin septembre a bondi de 73 % sur un an, à 2,3 milliards de francs suisses (2,3 milliards d’euros), a-t-il indiqué.
Son chiffre d’affaires s’est, lui, envolé de 40 % à 30,6 milliards de francs suisses. Le nouveau directeur général de Kuehne+Nagel, Stefan Paul, a souligné qu’il s’agit des “meilleurs neuf mois jamais réalisés”.
La croissance du groupe a toutefois décéléré au troisième trimestre, son chiffre d’affaires progressant de 16 % entre juillet et fin septembre, à près de 10 milliards de francs, contre un bond de 45 % au deuxième trimestre.
Le nouveau patron de Kuehne+Nagel groupe, qui a repris la barre début août, note “une détente sur les marchés du fret maritime et aérien” qui apporte “un certain soulagement à nos clients”.

“Toutefois, les prix de l’énergie plus élevés, l’inflation généralisée et les tensions géopolitiques entraînent de la volatilité supplémentaire dans les chaînes d’approvisionnement”, a-t-il ajouté.

Ventes en hausse tous azimuts

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires de l’entreprise dans le fret maritime s’est accru de 27 %, à 4,97 milliards de francs face à la demande toujours élevée pour les opérations de manutention dans les terminaux portuaires.
Sa croissance a toutefois ralenti par rapport au bond de 45 % enregistré au deuxième trimestre et de 68 % au premier trimestre.
Ses ventes dans le fret aérien ont, de leur côté, augmenté de 7 % au troisième trimestre à près de 2,8 milliards de francs, le groupe soulignant que les opérations dans le transport aérien ont été volatiles au cours des neuf derniers mois en raison de la situation géopolitique.

Le transport routier a, lui, vu ses ventes s’étoffer de 7 % à 983 millions de francs tandis que les contrats de logistique ont augmenté de 8 % à 1,2 milliard de francs.

AFP

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!