Kenya : démarrage de la remise à niveau d’un réseau ferroviaire de la banlieue de Nairobi
Par Ibrahima DIALLO
2 janvier 2024 / 15:07

Comme dans plusieurs métropoles africaines, la multimodalité s’impose progressivement comme solution de transport face aux défis de mobilité en milieu urbain, des problèmes en général exacerbés par la poussée démographique.  

Le président du Kenya William Ruto a lancé les travaux de réhabilitation d’une ligne ferroviaire urbaine servant à relier les comtés de Riruta et Ngong, des banlieues de Nairobi. La voie ferrée s’étend sur environ 12,5 km et devrait permettre, une fois opérationnelle, d’améliorer la mobilité urbaine, notamment entre le centre des affaires de la région métropolitaine de Nairobi et ses zones périphériques.

« Ce chemin de fer a la capacité de transporter des milliers de personnes chaque jour, réduisant ainsi les embouteillages sur nos routes. Il permettra surtout de réduire de moitié le coût du transport dans la ville », a indiqué le président kenyan. Le projet viendra ainsi compléter les services de train SGR, de même le réseau de bus à haut niveau de service dont le développement est actuellement dans sa phase 2.

Malgré la disponibilité de ces services, l’offre publique de transport de masse demeure insuffisante à cause de la taille de la population urbaine dans la capitale estimée à près de 5 millions de personnes. Pour le moment, ce sont les opérateurs privés qui comblent le déficit, mais le secteur peine à être réglementé.

Agence Ecofin

0 commentaires

Newsletter

Vidéos

Il n'y a pas d'événements à venir pour le moment.
fr_FRFR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!