Ghana : mise en service d’un réseau routier de 100 km dans la ville de Kumasi
Par Ibrahima DIALLO
5 août 2022 / 22:11

Le boom économique que connait Kumasi, capitale de la région Ashanti et une des plus grandes villes du Ghana, a engendré un retard d’infrastructures routières qui accentue les difficultés de mobilité urbaine. Ceci constitue un défi qui préoccupe de plus en plus les autorités du pays.

Le vice-président du Ghana, Mahamudu Bawumia (en bleu sur la photo), a procédé à la mise en service officielle de la rocade de Kumasi réhabilitée et des routes adjacentes.

Les infrastructures ouvertes à la circulation totalisent 100 km de routes et constituent la phase 1 d’un plus grand projet qui vise l’amélioration de l’accessibilité de la région Ashanti, dans le centre-sud du pays.

Les travaux entrepris en décembre 2019 avaient pour principaux objectifs d’améliorer la circulation intra-urbaine, de réduire l’incidence des inondations, de la pollution, et d’autres effets environnementaux négatifs associés au mauvais réseau routier, selon le ministère ghanéen en charge des routes et autoroutes.

Considéré comme la deuxième plus importante ville du Ghana, Kumasi a connu une urbanisation et un essor économique assez rapides, qui n’avaient pas été accompagnés d’une politique de développement des infrastructures routières.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!