Fret maritime /Projet44 annonce un boom des retards d’expédition en 2021
Par Ibrahima DIALLO
18 janvier 2022 / 09:30

Une étude réalisée par Project44 révèle que les retards d’expédition de marchandises ont connu un bond l’année dernière. Cela s’explique notamment par l’explosion de la demande ainsi que la congestion des ports.

En effet, d’après l’étude en question, les retards d’expédition de marchandises envoyées par voie maritime entre la Chine et l’Europe ont connu une hausse l’an dernier de 172 %, avec un retard moyen qui est passé de 0,6 jour en 2020 à 1,65 jour en 2021. Cette tendance n’a pas été renversée entre l’Asie et États-Unis.

Project44 a enregistré une augmentation de 144 % entre l’empire du Milieu et les principaux ports de la côte ouest des États-Unis, Los Angeles et Long Beach. Le retard moyen sur cet axe  est établi à 2,46 jours.

« L’exercice a été compliqué pour les expéditeurs et les consommateurs car les principes du juste-à-temps se sont effondrés, analyse Project44. Alors que les chargeurs se sont précipités pour répondre à l’explosion de la demande, tout a été mis en œuvre au niveau de la capacité des navires ou encore des entrepôts pour s’adapter à cette évolution en misant encore davantage sur le juste-à-temps ».

Les ports californiens doivent toujours composer avec une centaine de navires croisant au large en attente d’un poste d’amarrage. Et cela malgré les mesures qui ont été prises avec un système de file d’attente en novembre dernier.

La plateforme de visibilité transport a relevé que « les transporteurs ont commencé à tenir compte de ces goulets d’étranglement dans leurs calendriers prévisionnels, poursuit Project44.

Les données qui comparent la date d’arrivée initialement prévue par le transporteur à la date d’arrivée réelle révèlent des retards moyens d’expédition de 5 jours au cours du dernier semestre de 2021 ».

Toutefois, Project44 estime que la problématique de la capacité restera d’actualité cette année, avec des armateurs qui ont toujours le dessus dans les négociations contractuelles. En conclusion Project44 estime que « le nombre de chargeurs se contentent désormais de contrats longue durée afin de se prémunir contre toute volatilité des prix ».

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!