Plan ferroviaire 2040 : le Maroc prévoit la construction de 1300 kilomètres de LGV
Rail | logistics | SupplyChain | transport
Par Ibrahima DIALLO
10 January 2024 / 16:11

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a passé en revue, mardi à la Chambre des conseillers Rabat, les efforts de l’Office national des Chemins de fer (ONCF) visant à renforcer le transport ferroviaire entre les villes et les aéroports du Royaume, et à améliorer la qualité des services liés au confort des passagers aussi bien dans les gars qu’à bord des trains.

En réponse à une question lors de la session des questions orales à la Chambre des conseillers présentée par le groupe socialiste- l’opposition Ittihadie sur “Le renforcement du transport ferroviaire entre les villes et les aéroports du Royaume”, M. Abdeljalil a fait savoir que l’ONCF met à la disposition de sa clientèle 38 train par jour dans les deux sens avec une fréquence d’un train par heure, de 5h à 23h sur l’accès reliant Rabat et l’aéroport international Mohammed V et la gare de Casa-port, qui est reliée avec le réseau national.

Dans le but de renforcer la connexion ferroviaire entre les villes et les aéroports du Royaume, l’Office a mené une étude prospective structurante pour l’extension du réseau ferroviaire baptisée “Plan ferroviaire 2040” qui a abouti à la mise en place d’un plan de construction de 1.300 km de nouvelles lignes ferroviaires à grande vitesse, a-t-il souligné.

Ledit plan, a-t-il poursuivi, vise également à établir 3.800 km de nouvelles lignes ferroviaires classiques pour relier 43 villes au lieu de 23 actuellement et assurer le transport de 87 pc de la population nationale au lieu de 51 pc actuellement tout en assurant la liaison de 12 ports (dont 6 actuellement) ainsi que 15 aéroports internationaux au lieu du seul aéroport Mohammed V actuellement.

Dans le cadre du projet de réalisation du train à grande vitesse entre Kénitra et Marrakech via Rabat et Casablanca, ainsi que la réalisation du réseau ferroviaire régional tant à Casablanca qu’à Rabat, le ministre a indiqué que l’aéroport international Mohammed V – Casablanca et l’aéroport de Rabat-Salé sera connecté au réseau ferroviaire avec une plus grande fréquence.

M. Abdeljalil a également souligné que la réalisation de ces projets nécessite des dotations financières importantes et des efforts conjugués de toutes les parties afin de trouver des solutions appropriées pour assurer leur financement, notant que l’Office national des aéroports œuvre de concert en collaboration les collectivités territoriales afin d’améliorer les services de transport public notamment les bus navettes, les taxis et les véhicules de transport touristique pour relier les aéroports avec les zones urbaines voisines.

L’Opinion avec MAP 

0 Comments

Newsletter

Videos

There are no upcoming events at this time.
en_USEN

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!