En Europe comme aux États-Unis, le transport routier est en proie à une pénurie de véhicules
Par Ibrahima DIALLO
15 juin 2022 / 09:07

Dans sa nouvelle étude, Project44 dresse un bilan des dernières tendances observées dans le transport routier européen et nord-américain. Parmi elles : une pénurie de véhicules.

Project 44 vient de publier une nouvelle enquête sectorielle sur les dernières tendances du transport routier. Son constat : le taux de livraison à temps des camions complets n’a toujours pas retrouvé son niveau d’avant la crise sanitaire, le secteur est aujourd’hui confronté à une pénurie de véhicules et la flambée des prix de l’énergie impacte fortement le secteur.

Un impact durable sur les performances

À l’heure actuelle, le transport routier semble devoir faire face à équation compliquée. “Le Covid a un impact durable sur les performances du transport routier aux États-Unis et en Europe, comme en témoignent la pénurie de chauffeurs et l’augmentation des temps d’attente qui rendent les fenêtres de rendez-vous impossibles à respecter, tout comme le lent rétablissement des performances en matière de respect des délais”, résume l’étude.

Plus marquées sur le marché nord-américain, les problématiques de temps d’attente rencontrées depuis le début de la crise sanitaire semblent perdurer.

Ainsi, pour le marché nord-américain, le taux de ponctualité était globalement compris entre 80 et 90 % avant la crise sanitaire, contre 69 % observé en novembre dernier. En Europe, il a atteint des minima, aux alentours de 70 % au cours de la pandémie contre 80 % en décembre dernier.

Nouvelles incertitudes

Tendance de fond depuis de nombreuses années, la pénurie de roulants s’est poursuivie. Mais laisse, dans le contexte actuel, place à de nouvelles incertitudes.

“Après l’invasion de l’Ukraine par la Russie le 24 février, les chauffeurs routiers russes et biélorusses se sont vu interdire de travailler dans l’Union européenne (UE), à moins qu’ils ne transportent des produits de première nécessité tels que des denrées alimentaires, des médicaments ou du carburant”, rappelle l’étude.

Avec en toile de fond l’idée que 100 000 chauffeurs ukrainiens pourraient rejoindre le front, “la pénurie de chauffeurs routiers qui en résulte est probablement compensée par les nombreux camionneurs polonais qui ont quitté la Grande-Bretagne après que le plein impact du Brexit se soit fait sentir à partir de janvier 2021″, indique l’étude.

Des véhicules plus chers

Aux Etats-Unis comme en Europe, une nouvelle problématique semble se profiler : la pénurie de véhicules. “Après s’être battues pendant des années pour embaucher suffisamment de chauffeurs, les entreprises de transport routier aux États-Unis et en Europe sont désormais confrontées à une pénurie de camions”, observe l’étude.

Pire, “l’indisponibilité des véhicules neufs a rendu les camions d’un ou deux ans aussi chers que les nouveaux, affirment les initiés du secteur”, constate l’étude.

Enfin, les hausses des prix de l’énergie font également partie des difficultés rencontrées par le secteur. En clair : “la flambée des prix du diesel à des niveaux record menace l’existence même de nombreuses petites entreprises”, assure l’étude.

DIANE-ISABELLE LAUTRÉDOU

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!