Emmanuel Macron insiste sur le développement du fret ferroviaire et fluvial durant sa visite au Havre
Par Ibrahima DIALLO
19 avril 2022 / 09:52

Le développement du fret ferroviaire et fluvial et la volonté de faire d’Haropa port la porte d’entrée vers l’est de l’Europe est d’une importance capitale pour le président Emmanuel Macron qui l’a souligné durant sa campagne au Havre.

Durant cette visite, Emmanuel Macron s’est rendu sur les quais de Port 2000, au Terminal de France où était amarré un porte-conteneurs de CMA CGM. Là, il a eu des échanges avec une délégation du syndicat CGT des dockers mais également avec les acteurs havrais de la place portuaire et tout en assistant en haut d’un portique, à des opérations de chargement de conteneurs.

Il souligne qu’il faut « faire du Havre la porte d’entrée vers l’est de la France mais également vers les régions productives de Suisse, d’Allemagne, jusqu’à l’Europe de l’Est et, pour être compétitifs, augmenter le fret ferroviaire et fluvial.

C’est le sens d’Haropa port qui est l’aboutissement d’un long processus, est l’une des consolidations de ce quinquennat puisque le grand port de Paris au Havre a vu le jour en juin 2021. ».

Le président-candidat a évoqué par ailleurs que « les investissements récents décidés ces dernières années et [ceux] à venir, avec ces immenses travaux pour continuer à électrifier nos ports et développer l’hydrogène ». Il s’agit, a-t-il insisté, « pour être au cœur de la compétitivité, de faire des investissements vers le ferroviaire et vers le fluvial, comme je l’ai présenté avec la stratégie maritime pour Marseille en Grand ».

« Retrouver les niveaux d’Anvers »

Emmanuel Macron assure « qu’il y a énormément de choses à faire pour développer nos ports ». « Je crois beaucoup à cette stratégie maritime liée à notre capacité à avoir cette part dans le commerce international, qui permet de consolider notre emprise industrielle » a-t-il déclaré.

Ce qui suppose aussi, a-t-il précisé, de « réaménager dans notre pays notre fret ferroviaire qui a été un échec français il y a une vingtaine d’années et qu’il faut développer si on veut être compétitif, gagner des volumes et être cohérent avec notre stratégie écologique. »

Toutefois, au Havre, « pour ce port qui est déjà l’un des grands en Europe, notre défi est de réussir à retrouver les niveaux d’Anvers et d’autres ports. Il en a la capacité si on investit. »

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!