Embargo sur le Mali : Constat amer des acteurs du transport routier du Sénégal
Par Ibrahima DIALLO
3 février 2022 / 14:19

Les sanctions de la CEDEAO contre le Mali ne font pas que des heureux surtout au Sénégal ou les transporteurs continue d’alerter l’autorité sur les conséquences qui peuvent découler de cette situation dans le long terme.

Les Groupements Économiques du Sénégal et deux de ses organisations affiliées, à savoir la Coordination des Professionnels des Transports Routiers du Sénégal (CPTRS ) et le Collectif des Acteurs des Transports routiers du Sénégal ont fait face à la presse pour se prononcer sur la situation.

Devant les journalistes les acteurs présents alertent l’État sur l’impact des sanctions de la CEDEAO contre le Mali et les répercussions énormes sur les activités économiques au Sénégal.

Momar Sourang, Coordonnateur du collectif des acteurs de la Coordination des professionnels des transports routiers du Sénégal (Cptrs) précise qu’ils n’ont pas « l’intention de juger aucune des deux parties » mais constate une situation alarmante.

« Aujourd’hui, 1348 camions ont été bloqués. C’est plus de 3 000 personnes quelque part dans la brousse dans des conditions de précarité. Ils vivent dans un dénuement total. Ils sont dans la rue », a-t-il déclaré.

Poursuivant ses propos il ajoute que « les chauffeurs commencent à vendre le gasoil pour pouvoir vivre. J’appelle à l’intelligence de nos autorités. Cette décision politique ne doit pas venir parachever le travail de Covid-19 ».

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!