Par Ibrahima DIALLO
31 mars 2022 / 08:59

La société mondiale intégrée de logistique de conteneurs a signé un accord de partenariat avec les autorités égyptiennes pour explorer l’établissement d’une production de carburant vert à grande échelle en Égypte.

En effet, Maersk, représenté par Henriette Hallberg-Thygesen, PDG, Fleet & Strategic Brands, et Morten Bo Christiansen, responsable de la décarbonisation, ont paraphé un protocole d’accord pour étudier la mise en place d’une production de carburant vert à grande échelle en Égypte avec des représentants clés des autorités égyptiennes.

En présence du Premier ministre égyptien, un protocole d’accord (MoU) a été signé dans le cadre d’une offre conjointe visant à également à booster  la transformation mondiale vers le transport maritime net zéro.

Il faut préciser que partenariat résulte des six partenariats d’approvisionnement en carburant annoncés plus tôt ce mois-ci, et avec lui Maersk s’est associée à l’Autorité générale de la zone économique du canal de Suez (SCZone), l’Autorité égyptienne des énergies nouvelles et renouvelables (NREA), l’Egyptian Electricity Transmission Company (EETC) ,et le Fonds souverain égyptien pour l’investissement et le développement (TSFE).

Pour la production d’énergie renouvelable l’Égypte dispose d’excellentes conditions et ambitionne de devenir le leader mondial de la chaîne de valeur de l’énergie verte.

« Nous sommes très heureux de pouvoir explorer ensemble des options, en nous appuyant sur nos plus de 100 ans de relations commerciales dans le pays » expliqué Henriette Hallberg Thygesen PDG, flotte et marques stratégiques, Maersk.

À cet effet, les parties mèneront une étude de faisabilité avant la fin de 2022 pour examiner une production d’hydrogène et de carburant marin vert basée en Égypte, alimentée par des énergies renouvelables avec Maersk comme acheteur engagé.

Ing. Yehia Zaki, Président, SC Zone a déclaré que ce partenariat « présente une opportunité unique de renforcer une relation de longue date avec un partenaire stratégique clé du gouvernement égyptien au cours des 100 dernières années ».

Il ajoute que « l’offre de Maersk pour accélérer l’approvisionnement en carburants verts et la transformation mondiale vers le transport maritime net zéro élargira l’offre de services du canal de Suez en tant que principale plaque tournante mondiale pour le soutage vert dans la région ».

Toutefois pour Ayman Soliman, PDG du Fonds souverain d’Égypte « Maersk a l’intention d’explorer des opportunités similaires dans d’autres régions à fort potentiel de développement des énergies renouvelables, en s’appuyant sur les relations commerciales et gouvernementales pour faciliter les opportunités pour les nations et les acteurs commerciaux d’adopter l’accélération rapide de la production de carburant vert qui est essentielle à la décarbonisation du transport maritime ».

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!