Égypte : la SCA révèle une hausse des droits de transit par le Canal de Suez
Par Ibrahima DIALLO
4 mars 2022 / 09:33

Face à la flambée du cours du pétrole, les droits imposés par l’Autorité du canal de Suez aux navires pétroliers utilisant la voie maritime dans les deux sens vont connaitre une hausse de 10 %, ceux imposés aux méthaniers 7 %, et 5 % pour cargos restants.

L’Autorité du canal de Suez (SCA) a annoncé les droits de transit de 5 % à 10 %, notamment sur les navires pétroliers et gaziers, alors que le cours du pétrole flambe déjà du fait de la situation tendue en Ukraine.

Les droits imposés aux navires pétroliers prenant la voie maritime dans les deux sens augmentent de 10 %, ceux imposés aux méthaniers de 7 %, et de 5 % pour le reste des cargos, détaille le communiqué de la SCA.

Depuis le début du conflit entre la Russie et l’Ukraine, les deux cours du pétrole de référence, le Brent et le WTI, ont surpassé les 100 dollars le baril pour la première fois depuis 2014.

Oussama Rabie, président de l’Autorité du canal assure que «  les nouveaux droits de transit seront « toujours évalués et il sera possible de les ajuster ou de les supprimer en fonction des changements sur le marché du transport maritime ».

Le canal de Suez qui constitue le Principale source de revenus étrangers pour l’Égypte, a rapporté en 2021 quelque 5,5 milliards d’euros, soit son plus important chiffre d’affaires de l’histoire.

Au mois de janvier déjà, la SCA a élevé de 6 % les droits de passage pour les navires à sauf ceux transportant des touristes ou du gaz liquéfié.

Inauguré en 1869 entre la mer Rouge et la mer Méditerranée, le canal de Suez voit passer environ 10% du commerce maritime mondial et représente l’une des premières sources de devises pour L’Égypte.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!