Chariot débloque les gisements de gaz offshore au Maroc
Par Ibrahima DIALLO
18 janvier 2022 / 12:38

Les opérations de forage sur le projet gazier d’Anchois, situé dans la licence Lixus au large du Maroc, ont été bouclé par la société énergétique africaine Chariot et ouvrent ainsi des champs gaziers offshore marocains.

Grâce à l’aide de la plate-forme semi-submersible Stena Don qui s’est installé au Maroc en décembre 202, les opérations de forage ont été mené. La semaine dernière, le puits Anchois-2 a été annoncé comme une importante découverte de gaz .

La présence d’importantes accumulations de gaz dans les objectifs d’évaluation et d’exploration du puits Anchois-2 a été confirmé par l’interprétation préliminaire des données.

Et cela avec une rémunération nette en gaz calculée totalisant plus de100 m, contre 55 m dans le puits de découverte original Anchois-1.

En vue d’une éventuelle rentrée et complétion futures en tant que puits de production dans le cadre du développement du champ Le puits Anchois-2 a ensuite été suspendu.

Pour effectuer des opérations de rentrée dans le but d’évaluer l’intégrité du puits précédemment foré, la plate-forme s’est ensuite déplacée vers le puits de découverte de gaz Anchois-1.

Toutefois, Chariot a déclaré qu’Anchois-1 était localisé efficacement et que la tête de puits avait été inspectée, préparée et couplée avec succès à la plate-forme Stena Don, confirmant sa viabilité potentielle en tant que futur puits producteur.

Et pour maintenir l’efficacité, il a été décidé de ne pas prélever d’échantillon de gaz de sable A dans le puits Anchois-1 car des échantillons de gaz ont été obtenus avec succès dans le puits Anchois-2 précédemment foré.

Les opérations d’Anchois-1 vont être bouclées avec le puits dans un état permettant une utilisation potentielle dans le développement futur du champ.

Le puits Anchois-2 a déjà été suspendu pour être éventuellement complété en tant que puits de production dans le cadre du développement futur du champ.

De nombreuses données ont été récupérées à partir des multiples découvertes de gaz dans le puits Anchois-2 y compris à partir d’un programme complet d’essais de formation souterraine, qui a récupéré douze échantillons de gaz dans sept réservoirs gazeux. Les échantillons sont actuellement en route vers le laboratoire pour une analyse détaillée.

Adonis Pouroulis , PDG par intérim de Chariot, a déclaré : « en plus d’avoir maintenant deux puits de découverte de gaz confirmés, nous avons directement réduit les risques d’un portefeuille important de prospects sur la zone de licence de Lixus ».

Continuant ses propos il explique que leur ambition est de « mettre en service le développement gazier d’Anchois le plus rapidement possible, pour alimenter la croissance économique du Maroc, mais aussi pour fournir des flux de trésorerie à court terme à l’entreprise ».

« Nous allons maintenant chercher à mener une analyse plus approfondie de nos conclusions, afin d’optimiser notre plan de développement du champ, les deux puits devant devenir des puits de production potentiels, dans le cadre d’un plan de développement accéléré du champ au profit de toutes les parties prenantes » a-t-il conclu.

Pouroulis ajoute également que la société est très enthousiasmée par ces résultats positifs et le potentiel commercial du champ élargi d’Anchois mais aussi  les avantages matériels dans la zone de licence plus large de Lixus.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!