Bolloré Logistics en phase avec  Hapag-Lloyd pour l’emploi de biocarburants maritimes
Par Ibrahima DIALLO
12 septembre 2022 / 16:57

Un accord vient d’être conclu entre Bolloré Logistics et  Hapag-Lloyd concernant l’utilisation de biocarburants spécialement élaborés pour le fret maritime. 1 500 tonnes de CO2 devraient être évincées  d’ici fin 2022.

Bolloré Logistics et son partenaire Hapag-Lloyd, compagnie de transport maritime disposant d’une flotte de 253 porte-conteneurs, se sont accordées pour accroître l’utilisation de biocarburants adaptés aux navires. Irwin Lefebvre, directeur des achats de fret maritime chez Bolloré Logistics explique :

« décarboner le secteur du transport maritime est essentiel. C’est pourquoi nous nous engageons à promouvoir l’achat de biocarburants et encourager le secteur à se détourner des énergies fossiles permettant ainsi à nos clients de réduire leur l’impact environnemental. Ce partenariat reflète notre détermination à nous engager sur une voie plus respectueuse et à favoriser la transition vers des solutions de transport plus durables ».

L’accord signé entre les deux entreprises vise un trafic de 100 EVP de marchandises par semaine. D’ici la fin de l’année, il devrait induire une baisse de 1 500 tonnes de gaz carbonique sur l’ensemble de la chaîne de valeur.

Danny Smolders, directeur général commerce international chez Hapag-Lloyd déclare que : « Hapag-Lloyd contribue au développement d’un transport maritime plus vert. Cet accord nous permet de nous rapprocher de notre objectif : atteindre une décarbonation complète d’ici 2045 ».

Des alternatives aux carburants fossiles

Pour Bolloré Logistics, cet accord s’inscrit dans le cadre de son programme RSE « Powering Sustainable Logistics » où le groupe a affirmé son ambition de vouloir réduire de 30%, d’ici 2030, les émissions carbonées dégagées par son activité transport.

Avec Hapag-Lloyd, Bolloré Logistics compte employer des biocarburants élaborés à partir de matières premières durables comme l’huile de cuisson usagée, des lipides résiduels ou d’autres déchets, affirmant qu’ils font chuter les émissions de CO2 de plus de 85% par rapport aux carburants fossiles.

Rappelons que fin 2021, Bolloré Logistics avait lancé sur le marché SEAalternative, une offre de transport maritime éco-responsable basée sur des carburants alternatifs.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
Dossiers English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!