Bolloré : des résultats en hausse grâce en 2021 grâce à Vivendi et ses activités de transport et logistique en 2021
Par Ibrahima DIALLO
14 mars 2022 / 11:19

Des résultats en nette croissance en 2021, tirés par les bonnes performances opérationnelles de ses activités de transport et logistique en Afrique et par Vivendi ont été publié par le Groupe Bolloré. Le résultat net, part du groupe, est estimé à 6,06 milliards d’euros en 2021, alors qu’en 2020 il s’inscrivait à 426 millions d’euros.

Le résultat opérationnel ajusté (Ebita) est ressorti à 1,34 milliard d’euros, en hausse de 77% à taux de change et périmètre constants. Cet avancement est du principalement à Vivendi, dont le groupe détient 27% mais qu’il renforce à 100%, et aux activités de transport et logistique.

Dans le communiqué, il est noté que ces dernières ont notamment bénéficié de « forts niveaux d’activité dans le maritime et l’aérien et d’un effet prix favorable ».

La branche dédiée au stockage d’électricité (batteries et bus) reste la seule qui a vu ses résultats se détériorer, avec une perte opérationnelle de 117 millions contre une perte 15 millions d’euros un an plus tôt, en raison de la forte augmentation des coûts des matières premières.

Le chiffre d’affaires de Bolloré s’est établi à 19,77 milliards d’euros sur l’ensemble de l’année écoulée, une croissance de 18% à taux de change et périmètre constants.

« Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice net de 176 millions d’euros et un chiffre d’affaires de 18,99 milliards d’euros » selon un consensus réalisé par FactSet.

Le groupe proposera lors de la prochaine assemblée générale le versement d’un dividende 6 centimes d’euro par action au titre de 2021, stable par rapport à l’année précédente. Au 31 décembre, la dette nette de Bolloré s’est établie à 3,43 milliards d’euros, contre 9,14 milliards un an plus tôt.

Il faut rappeler que Bolloré avait entamé des discussions exclusives avec MSC le géant du transport maritime pour la vente de sa filiale Bolloré Africa Logistics pour un montant de 5,7 milliards d’euros dette incluse.

Toutefois, le groupe pourrait utiliser une partie du produit de cette cession pour renforcer sa mainmise sur Vivendi dans le cadre d’une offre publique d’achat selon, l’avis des analystes. Bolloré détient également des participations dans la maisons de disques Universal Music Group (UMG), qui a été réparti de Vivendi l’année dernière, et dans la banque italienne Mediobanca.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Newsletter

Vidéos

There are no upcoming events at this time.
English EN Français FR

Inscrivez-vous à notre Newsletter.

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de l'actualité de la Supply Chain en Afrique et dans le monde.

You have Successfully Subscribed!